Accréditation du CPJ à l’ONU [en]

Réaction de François Delattre à la décision du Comité des ONG de l’ONU de rejeter la demande d’accréditation à l’ONU du Comité de protection des journalistes :



27 mai 2016



« Ce vote est profondément décevant et troublant. Le Comité pour la Protection des Journalistes défend la liberté d’expression partout dans le monde et le droit des journalistes à travailler sans subir de représailles. Ce vote ne peut être compris que comme une mesure de représailles contre cette ONG.

La France est profondément attachée à la défense de la liberté d’expression des journalistes ; nous sommes mobilisés pour soutenir le droit du CPJ à avoir accès à l’ONU, à l’égal de milliers d’autres ONG, et voterons donc à l’ECOSOC, lorsque l’occasion se présentera, pour renverser ce vote négatif. »

***

“This vote is deeply disappointing and disturbing. The Committee to Protect Journalists defends freedom of expression around the world and the right of journalists to work without fear of reprisal. This vote can only be understood as a reprisal against this NGO.

France is deeply attached to freedom of expression worldwide ; we stand ready to support the right of CPJ to have access to the UN, as do thousands of other NGOs, and will vote at the ECOSOC, when appropriate, in order to reverse this negative vote.“

Dernière modification : 27/05/2016

Haut de page