Allégations d’abus et d’exploitation sexuels en RCA

Déclaration de Mr François Delattre, représentant permanent de la France auprès des Nations unies, en réaction aux récentes allégations d’abus et d’exploitation sexuels en République centrafricaine

FRENCH

Les cas d’abus et d’exploitation sexuels allégués sont particulièrement révoltants et odieux. Ils suscitent une profonde indignation.

Les autorités françaises sont déterminées à faire toute la lumière sur ces graves allégations, en coopération avec les Nations Unies et la République centrafricaine. Les autorités françaises ont transmis à la justice française les informations communiquées par le HCDH le jour même où elles ont été reçues à Paris, le mercredi 30 mars 2016.

Le dossier est donc dans les mains de la justice française, qui a déjà déclenché une procédure pénale concernant de précédentes allégations similaires.

Il est clair enfin que si les faits étaient établis, des sanctions disciplinaires exemplaires seraient prononcées, en complément de la réponse pénale.

Je redis l’entière détermination de la France à ce que toute la lumière soit faite sur ces graves allégations.

***

ENGLISH

These allegations of sexual exploitation and abuse are sickening and odious. They create a profound indignation and anger.

The French authorities are determined to shed full light on these grave allegations, in cooperation with the United Nations and the Central African Republic. The French authorities forwarded to the French justice the information communicated by OHCHR on the same day as it was received in Paris, on Wednesday 30 March 2016.

The information are thus in the hands of the French Justice, which has already opened a criminal proceeding regarding previous similar allegations.

It’s clear that if the facts were proven, exemplary disciplinary action will be imposed, in addition to the criminal response.

I reiterate that France is determined to ensure full accountability for those grave allegations.

Dernière modification : 05/04/2016

Haut de page