Attentats en France, en Tunisie et au Koweït

Déclaration du Président de la République

Bruxelles – Vendredi 26 juin 2015

Mesdames,

Messieurs,

Je suis sorti du Conseil européen, qui a commencé d’ailleurs alors que l’on apprenait l’attentat qui a eu lieu ce matin, juste avant 10 h 00, à Saint-Quentin-Fallavier dans l’Isère. Cet attentat, c’est un véhicule conduit par une personne, peut-être accompagnée d’une autre, et qui, à vive allure, se projette sur cet établissement classé SEVESO contenant des bouteilles de gaz. L’intention ne fait pas de doute, c’est de provoquer une explosion.

L’attaque est de nature terroriste, dès lors qu’il a été retrouvé un cadavre décapité avec des inscriptions. Au moment où je parle, il y aurait un mort et deux blessés. Le ministre de l’Intérieur s‘est immédiatement rendu sur place avec le procureur. L’individu suspecté d’avoir commis cet attentat, a été arrêté et identifié. Des moyens de gendarmerie considérables ont été déployés dans la région. Les sites SEVESO ont été protégés encore davantage et toutes les dispositions sont prises pour éviter tout drame supplémentaire et prévenir toute action.

Le ministre de l’Intérieur va s’exprimer juste après mon intervention pour donner les informations utiles et rien que les informations utiles, car l’enquête est en cours et vous savez qu’elle a été confiée au Parquet antiterroriste. Dans ces moments, il faut avoir d’abord une expression de solidarité à l’égard de la victime. Cette solidarité, elle m’a été également adressée au Conseil européen de ce matin. Chacun se souvient de ce qui s’est produit dans notre pays et pas seulement dans notre pays.

Il y a une émotion, mais l’émotion ne peut pas être la seule réponse. C’est l’action, la prévention, la dissuasion et donc la nécessité de porter des valeurs et de ne pas céder à la peur, jamais, et d’être à la hauteur de toutes les circonstances, de ne pas créer de divisions inutiles, de suspicions qui seraient intolérables, de faire le travail que les Français attendent de nous : les protéger et en même temps établir la vérité et éradiquer les groupes ou les individus qui sont responsables de tels actes.

Je vais quitter le Conseil européen après cette expression devant vous. J’en ai prévenu mes collègues et je tiendrai un conseil restreint à l’Élysée cet après-midi à 15 h 30. Nous aurons à ce moment-là d’autres éléments, toutes les informations et nous prendrons si c’est nécessaire, d’autres mesures.

Enfin je vous l’ai dit, le suspect a été arrêté et il est identifié. Les enquêtes sont en cours et je laisse les autorités chargées de ces enquêtes donner des informations, même s’il doit y avoir aussi - et vous le comprendrez bien - une part de discrétion pour assurer l’efficacité de nos services. Je vous remercie de votre compréhension.

Attentat en Tunisie - Entretien de M. François Hollande, président de la République, avec le président de la République tunisienne - Communiqué de la présidence de la République (Paris, 26/06/2015)

Le président de la République s’est entretenu avec le président de la République tunisienne Béji Caïd Essebsi.

Il lui a fait part du soutien de la France dans l’épreuve que connaît la Tunisie après l’attaque terroriste qui a fait à Sousse au moins 27 morts.

Les deux présidents ont exprimé leur solidarité face au terrorisme et leur intention de poursuivre et intensifier leur coopération dans la lutte contre ce fléau.

Koweït – Attentat contre une mosquée (26 juin 2015)

La France condamne l’attentat contre la mosquée Al Iman Al Sadeq de Koweït, qui a coûté la vie à 25 personnes. Nous adressons nos condoléances aux familles des victimes.

Nous assurons les autorités et le peuple koweïtiens du soutien de la France dans cette épreuve et de notre solidarité dans leur lutte contre le terrorisme.

— 
UNSC Press Statement : Terrorist Attacks in France, Kuwait, and Tunisia

The members of the Security Council condemned in the strongest terms the terrorist attacks of 26 June 2015 against a chemical products factory in Saint-Quentin-Fallavier, France, triggering an explosion and killing at least one through a gruesome beheading while injuring others ; a bomb attack in a Shiite mosque in Kuwait City, Kuwait, killing at least 24 and injuring many more ; and gunmen attacking two tourist hotels near Sousse, Tunisia, killing at least 32 and injuring many others.

The members of the Security Council extended their condolences to the families of the victims and their sympathy to all those injured in these heinous attacks, as well as to the peoples and the Governments of France, Kuwait, Tunisia, and others who lost their citizens in these attacks.

The members of the Security Council underlined the need to bring perpetrators of these reprehensible acts of terrorism to justice.

The members of the Security Council reaffirmed the need to combat by all means, in accordance with the Charter of the United Nations, threats to international peace and security caused by terrorist acts, and that any acts of terrorism are criminal and unjustifiable, regardless of their motivation, wherever, whenever and by whomsoever committed.

The members of the Security Council reminded States that they must ensure that measures taken to combat terrorism comply with all their obligations under international law, in particular international human rights, refugee and humanitarian law.

— 

Statement attributable to the Spokesman for the Secretary-General on terrorist attacks in Tunisia, Kuwait and France

The Secretary-General condemns in the strongest terms the terrorist attacks in Tunisia, Kuwait and France today. Those responsible for these appalling acts of violence must be swiftly brought to justice.

The Secretary-General affirms that, far from weakening the international community’s resolve to fight the scourge of terrorism, these heinous attacks will only strengthen the commitment of the United Nations to help defeat those bent on murder, destruction and the annihilation of human development and culture.

The Secretary-General extends his condolences to the families of those killed and injured in today’s attacks and expresses his solidarity with the peoples and Governments of Tunisia, Kuwait and France.

Dernière modification : 26/06/2015

Haut de page