Central Africa region : the political and democratic space must be preserved [fr]

Central Africa - Remarks to the press by Mr François Delattre, Permanent Representative of France to the United Nations - 15 June 2016

Mes chers amis, je suis très honoré d’être aux côtés de M. Bathily, Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique centrale. Quelques mots en français d’abord pour vous donner un aperçu de nos discussions en consultations toute à l’heure sur la situation en Afrique centrale.

Nous avons donc écouté avec beaucoup d’intérêt la présentation tout à fait remarquable du Représentant spécial M. Abdoulaye Bathily, qui nous a décrit ses récentes actions de bons offices, que ce soit au Congo, en Guinée équatoriale et ailleurs, et qui nous a décrit la situation dans l’ensemble de la région.

Le Conseil a unanimement salué - je dis bien unanimement salué - les efforts inlassables de M. Bathily, son action résolue et efficace de diplomatie préventive. A bien des égards ce que vous faites, M. le Représentant spécial, est un exemple de diplomatie préventive et de ce qui se fait de mieux sur ce terrain.

Nous avons échangé également sur les avancées et les défis dans la lutte contre Boko Haram et contre l’Armée de Résistance du Seigneur par exemple, vous en avez parlé au Conseil.

Enfin, le Représentant spécial a appelé les membres du Conseil à exercer leur vigilance s’agissant de la situation politique dans plusieurs pays de la région, car il est essentiel — avez-vous souligné, et nous vous soutenons à fond — que l’espace politique et démocratique dans ces pays soit préservé afin de permettre un dialogue ouvert, libre et inclusif.

***

A few words to give you a brief insight about our discussions this morning about the situation in the Central Africa region.

We listened to a briefing by the Special representative M. Abdoulaye Bathily, who described in an eloquent way his recent good offices initiatives, in particular in Congo and Equatorial Guinea, and elsewhere.

The Security Council unanimously welcomed his tireless efforts to promote a preventive diplomacy in the region. And if I dare say, M. le Représentant Spécial, M. Bathily is preventive diplomacy at its best. And there was a unanimous support from the Security Council for that.

We also discussed the progress and challenges for example in the fight against Boko Haram and against the Lord Resistance Army.

And finally, the SRSG called on the Security Council to remain extremely vigilant about the political developments in several countries in the region, because it is crucial to ensure that the political and democratic space in those countries is preserved in order to allow for an inclusive, open and free dialogue.

Voilà, je voulais simplement vous présenter M. Bathily pour qui nous avons une profonde estime, une profonde admiration et à qui nous exprimons notre total soutien.

Dernière modification : 15/06/2016

top of the page