Débat ministériel : minorités persécutées au Moyen-Orient (27/03/2015) [en]

Débat ouvert pour mettre en lumière la situation des personnes appartenant à des minorités persécutées au Moyen-Orient et engager la communauté internationale à se mobiliser pour protéger la diversité

JPEG

« Les victimes d’attaques et d’exactions ethniques ou religieuses au Moyen-Orient »

Face à la persécution systématique et généralisée menée par Daech de minorités ou à de groupes ethniques ou religieux au Moyen-Orient, la communauté internationale doit se mobiliser.

Le 27 mars 2015, Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et du Développement international, présidera une réunion au niveau ministériel du Conseil de sécurité.

Cette réunion sera publique et ouverte à tous les Etats membres. Le Secrétaire général des Nations unies et le Haut-Commissaire aux droits de l’Homme, le Prince Zeid Ra’ad Al Hussein interviendront devant le Conseil de sécurité. Des chefs religieux et membres de la société civile, engagés dans la défense des droits de l’Homme, la lutte contre la discrimination, ou la promotion de la tolérance et du dialogue inter-religieux seront également invités à s’exprimer.

L’ évènement sera l’occasion de condamner la persécution généralisée et systématique d’individus appartenant à ces groupes ethniques et religieux, de combattre l’impunité de ses auteurs et de réaffirmer le droit incontestable de ces personnes à vivre dans leur propre pays dans la paix, la liberté, l’égalité et la dignité.

Ce sera également l’occasion de lancer un appel en direction de tous les États membres pour que soient respectés et protégés les droits et libertés fondamentaux, y compris la liberté de religion ou de conviction, de tous les individus, quelle que soit leur origine nationale et leur appartenance ethnique ou religieuse, pour lutter contre toutes les formes de racisme et de discrimination et pour promouvoir le développement de sociétés plus inclusives.

Le débat abordera la question des mesures nécessaires pour combattre le terrorisme et l’extrémisme violent dans le respect des droits de l’Homme et du droit international humanitaire.

La question de l’assistance humanitaire à apporter aux pays confrontés aux défis posés par la gestion de centaines de milliers de personnes déplacées pourra également être abordée à cette occasion.


Retrouvez l’interview accordée par Laurent Fabius au journal La Croix : "La protection des chrétiens d’Orient est une tradition pour la France"

Dernière modification : 20/01/2016

Haut de page