Former les formateurs de l’ONU pour des OMP fortes

Dans la continuité de la conférence de Paris sur le maintien de la paix en environnement francophone organisée les 26 et 27 octobre 2016, la France accueille du 6 au 17 février 2017 une formation de formateurs des Nations unies au profit de nombreux partenaires de l’espace francophone.

JPEG

Le stage francophone de formation de formateurs de l’ONU s’est ouvert le 6 février à l’École militaire de spécialisation de l’outre-mer et de l’étranger (EMSOME).


L’Organisation des Nations unies organise régulièrement des sessions de « formation de formateurs » destinées à des officiers formateurs des pays qui contribuent en troupes aux opérations de maintien de la paix.

Ces formations visent notamment à :

  • garantir une unicité de formation aux contingents d’origines diverses
  • faciliter l’engagement de ces pays dans les opérations

La formation est un investissement stratégique pour le maintien de la paix des Nations unies auquel la France contribue pour répondre au besoin de formation de l’encadrement francophone des forces de maintien de la paix, principalement en Afrique.

Cette session est organisée conjointement par l’Organisation internationale de la francophonie, le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international, et le Ministère de la Défense. C’est là un rôle et un investissement particulièrement important à travers lequel la France agit au profit d’officiers d’état-major francophones en particulier, et des besoins en matière de formation au maintien de la paix, en général.

Durant deux semaines, une trentaine de stagiaires militaires et policiers de pays africains et asiatiques seront formés aux procédures d’état-major des opérations de maintien de la paix sur des sujets opérationnels ainsi qu’éthiques et déontologiques. L’accent sera notamment mis sur le respect du droit international humanitaire et les règles de comportement en opération.

La France est particulièrement engagée dans les opérations de maintien de la paix de l’ONU. En plus de la formation de formateurs, la France fait partie des 5 Etats qui contribuent le plus au budget des opérations de maintien de la paix et, avec près de 900 casques bleus déployés dans le monde, elle est le deuxième pourvoyeur de troupes parmi les membres permanents du Conseil de sécurité.

Pour en savoir plus sur les opérations de maintien de la paix, (re)découvrez l’infographie "Les opérations de maintien de la paix : créer les conditions d’une paix durable" :

PNG

Dernière modification : 17/02/2017

Haut de page