La France est engagée pour le succès du Sommet humanitaire mondial

Point de situation du Secrétaire général sur le Sommet humanitaire Mondial - Intervention de Mme Béatrice Lederlé, experte droits de l’Homme de la représentation permanente de la France auprès des Nations unies - 4 avril 2016

Monsieur le Secrétaire général adjoint,

Je m’associe au discours prononcé au nom de l’Union européenne.
A titre national, je voudrais ajouter quelques mots.

Je tenais tout d’abord à remercier le Secrétaire général pour son initiative d’organiser un sommet humanitaire mondial à Istanbul, premier Sommet global sur les questions humanitaires et pour son engagement constant et personnel sur un sujet aussi important. Je le remercie aussi de ses points de situation mensuels qui nous permettent de suivre au mieux les préparatifs du sommet et de participer, collectivement, à son organisation.

Cet événement constitue en effet, un rendez-vous majeur. La France est pleinement engagée en faveur de son succès, et souhaite continuer à travailler étroitement en ce sens avec les différents acteurs concernés.

Alors que l’assistance humanitaire reste indispensable, l’action humanitaire s’oriente de plus en plus vers la protection des civils et le soutien aux populations dans le besoin lorsque les crises s’installent dans la durée. Ces évolutions représentent un défi majeur pour la communauté internationale et a fortiori pour le système humanitaire mondial.

Pour faire face à ce contexte plus contraint, complexe et volatile, le système humanitaire mondial doit sortir renforcé et dynamisé, tant dans son architecture que dans ses principes d’action. Le Sommet devrait proposer une vision des objectifs de l’action humanitaire – en gardant à l’esprit que l’action humanitaire n’a pas vocation à se substituer à la recherche d’une solution politique aux crises. Le Sommet doit être aussi l’occasion de dégager des pistes d’action concrètes pour répondre aux défis de l’action humanitaire.

C’est le message que nous souhaitons porter avec force à Istanbul.

Je vous remercie.

Dernière modification : 04/04/2016

Haut de page