I AM WITH THEM à l’ONU : une exposition pour redonner une identité aux réfugiés [en]

« C’est une nécessité d’arrêter de regarder les réfugiés comme une masse. » Anne A-R

« Donner un visage, des visages, à la crise des réfugiés. »

JPEG
@iam_withthem

A travers des photographies imprimées en grand format, l’exposition I AM WITH THEM donnera l’impression aux visiteurs de rencontrer les personnes qui se cachent derrière le terme générique de réfugiés.

Pendant 12 semaines, entre septembre 2015 et février 2016, la photographe est allée à la rencontre des centaines de milliers de personnes en exil sur les routes européennes, afin de leur redonner une identité. D’abord publiés sur les réseaux sociaux, ses portraits ont ensuite fait l’objet d’un livre puis d’une exposition itinérante, qui a été présentée à l’Institut du Monde Arabe à Paris, ainsi qu’au Quai d’Orsay et au siège de l’OCDE.

« Je me suis dit qu’à un moment, il allait falloir les regarder un par un. »

Chaque portrait est accompagné d’un texte, en anglais, français et arabe, retraçant les témoignages qu’Anne A-R a récoltés au fur et à mesure de ses rencontres.

« La seule chose qu’ils ont ramené de Syrie c’est leur tragédie. »

Photographe et documentariste française, issue d’une famille tunisienne, Anne A-R a longtemps travaillé sur les identités qui se cherchent et se recomposent, sur le rêve et la reconstruction d’une identité perdue. Elle souhaite, à travers son projet I AM WITH THEM, remettre les réfugiés debout « pour que nous les regardions dans les yeux, d’égal à égal ».

Ce projet vibrant, engagé, est le fruit des efforts d’une photographe passionnée qui souhaite faire réagir face à l’urgence humanitaire. L’objectif d’Anne A-R à travers cette exposition n’est pas de faire du photojournalisme mais d’utiliser la force de l’art et de la photo pour interpeller.

PNG

PNG JPEG JPEG

Dernière modification : 07/12/2016

Haut de page