L’adoption de la résolution est une étape décisive pour la Libye [en]

Libye - Remarques à la presse de M. François Delattre, représentant permanent de la France auprès des Nations unies - 14 juin 2016

(en français et en anglais)

Je suis heureux d’être devant vous avec mes collègues britannique et espagnol, après l’adoption de la résolution 2292.

L’adoption à l’unanimité de cette résolution représente un succès pour notre Conseil et une étape décisive pour la Libye.

C’est un succès pour le Conseil de sécurité, notre conseil, qui démontre ainsi que sur la Libye il peut unir ses efforts autour d’un objectif commun : le retour de la stabilité dans le pays.
C’est un succès aussi pour les Européens. Fruit d’une initiative franco-allemande à Bruxelles, l’initiative dont nous parlons a été portée par la plume britannique et les trois européens du Conseil qui sont aujourd’hui devant vous.
C’est aussi un tournant et une étape décisive pour la Libye, car ce texte répond à un besoin urgent en matière de sécurité. Nous savons tous combien les violations de l’embargo sur les armes alimentent l’instabilité en Libye et profitent à Daech et aux autres groupes terroristes. Nous avons maintenant, grâce à cette résolution, le cadre d’action approprié pour mettre en œuvre de manière efficace et crédible l’embargo sur les armes. Et cela, sans remettre en cause l’état général du droit de la mer, dont le principe cardinal de l’Etat du pavillon reste la pierre angulaire.

Parallèlement, le Gouvernement d’union nationale pourra demander des exemptions pour renforcer les forces armées libyennes. C’est donc aussi un moyen de renforcer ce gouvernement et de promouvoir l’unité de la Libye.

Enfin, grâce à cette résolution, l’Union européenne va pouvoir prendre la décision formelle d’étendre le mandat de l’opération EUNAVFOR Sophia à la lutte contre le trafic d’armes vers la Libye. Et cela dès lundi prochain.

***

This resolution unanimously adopted represents an important success for the Security Council and a potential game-changer for Libya. It is a success for the Security Council because it shows that we are able to unite our efforts for a common objective : the return of stability in Libya. It is also a success for the Europeans : you all have in mind the Franco-German initiative that led the three of us, with the British pen and Spain and France, working side by side night and day to make this resolution possible and successful.

This text marks a turning point, as I said, a potential game-changer for Libya because it addresses an urgent need in terms of security. We all know that the violations of the arms embargo only serve to feed the instability of this country and benefit Daesh, our common enemy, and other terrorist groups.

We now have the appropriate framework to implement in an efficient and credible manner the arms embargo.
So this resolution is an important part of our common efforts to fight against Daesh globally and in Libya in particular.
In parallel, the Government of National Accord will be able to request exemptions, which is also a way to strengthen and promote the unity of the country, which is our number 1, number 2 and number 3 priorities.

Finally, with this resolution, the European Union will be able next Monday to take action on the effective extension of the mandate of the EUNAVFOR Sophia operation. Thank you.

Dernière modification : 14/06/2016

Haut de page