L’avenir du régime de non-prolifération en jeu

Corée du Nord - Remarques à la presse de M. François Delattre, représentant permanent de la France auprès des Nations unies - 7 février 2016

Ce qui est en jeu aujourd’hui après cette nouvelle provocation inacceptable nord-coréenne, c’est l’avenir du régime international de non-prolifération. C’est la raison pour laquelle la faiblesse n’est pas une option.

What is at stake here after this outrageous provocation by North Korea is the future of the international non-proliferation regime that we patiently built together over the last several decades. That’s why weakness is simply not an option.

La réaction de la France et de l’ensemble de la communauté internationale a été d’une extrême fermeté. La provocation dont il s’agit est à la fois irresponsable et insensée, c’est une violation flagrante de l’ensemble des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, qui représente une grave menace à la paix et la sécurité internationales.

Toute la communauté internationale a condamné à l’unanimité cet acte nord-coréen. Il s’agit maintenant de transformer cette fermeté des mots en une fermeté d’action. C’est ce à quoi la France s’attachera pour une réaction rapide, ferme et sévère du Conseil de sécurité. La faiblesse, ou même l’attente, ne sont pas une option.

What we are facing today is a new outrageous provocation from the North Korean regime and a blatant violation of all concerned Security Council resolutions. It is a grave threat to international peace and security. The entire international community has condemned these actions and now it is time to translate these words into a quick, firm and severe response from the Security Council. That’s what France is committed to.

Q : Avez-vous un message à la Chine ?
R : Mon seul message aujourd’hui c’est qu’il faut encore une fois transformer les mots de condamnation en une action ferme, unanime, rapide de l’ensemble de la communauté internationale à travers le Conseil de sécurité. Ce qui est en jeu est trop grave et nous ne pouvons pas donner prise à la faiblesse, à l’inaction ou même à la procrastination.

Unofficial translation
Q : do you have a message for China ?
A : my only message today is that we need to transform our words of condemnation into a firm, unanimous and quick action from the entire international community through the Security Council. What is at stake is too serious and we cannot yield to weakness, inaction or even procrastination]

Dernière modification : 07/02/2016

Haut de page