La France soutient les priorités du futur Secrétaire général

Réunion informelle de l’Assemblée générale - Echanges entre l’Assemblée générale et le Secrétaire général désigné, M. Antonio Guterres - Intervention de M. François delattre, représentant permanent de la France auprès des Nations unies - Assemblée générale - 19 octobre 2016

Monsieur le Président de l’Assemblée générale,

Permettez-moi de vous féliciter et vous remercier pour votre engagement et pour la grande qualité du travail que vous avez accompli, afin de mener à bien le processus de désignation du nouveau Secrétaire général des Nations Unies.

Je tiens aussi à vous faire part de la grande satisfaction de ma délégation quant à la procédure de sélection et de désignation du nouveau Secrétaire général. Cette procédure a constitué un succès en termes de transparence, d’ouverture et d’équité et offre au nouveau Secrétaire général un surcroît de légitimité et d’autorité pour mener à bien son action à la tête de l’Organisation.

Monsieur le Secrétaire général désigné,

Je vous renouvelle nos très chaleureuses félicitations pour votre nomination et nos vœux de plein succès pour vos futures éminentes responsabilités. C’est une grande chance pour notre Organisation de pouvoir compter à sa tête sur une personnalité de votre calibre, de votre compétence et de votre intégrité, dans un contexte où le rôle de l’ONU n’a jamais été aussi important qu’aujourd’hui face aux défis que nous devons affronter ensemble et aux enjeux du monde multipolaire qui se définit sous nos yeux.

La France souscrit entièrement aux priorités que vous avez établies dans votre discours du 13 octobre dernier.

Nous avons noté avec grande satisfaction votre souci de mettre la dignité humaine et la prise en compte des souffrances des victimes de conflits au centre de votre action, ainsi que votre volonté de conforter une diplomatie de la paix aux Nations Unies ces dernières années. En particulier, la France rappelle la nécessité de placer la protection des civils au centre de la mission des opérations de maintien de la paix. Nous appelons à maintenir la dynamique initiée ces dernières années sur la réforme du maintien de la paix.
Nous notons également avec satisfaction la place que vous avez accordée dans ce discours à la mise en œuvre des objectifs de développement durable et de l’Accord de Paris, qui constitueront deux grands défis et deux priorités essentielles pour les Nations Unies et la communauté internationale dans les années à venir. Notre organisation doit rester pleinement mobilisée dans ce combat, qui est notre combat à tous.

Nous connaissons par ailleurs votre engagement en faveur des réfugiés et des migrants. Vous avez, en tant que Secrétaire général, un rôle majeur à jouer sur ce plan. L’appui de la France vous est acquis dans ce domaine, de même que dans la défense et la promotion des droits de l’Homme partout dans le monde, qui sera aussi au cœur de votre mandat.

Vous avez souligné avec raison la nécessité de mettre en place de manière effective l’égalité des genres. Vous pouvez compter sur le plein soutien de la France sur cet enjeu essentiel, qui est aussi un combat de tous les jours. La France insiste aussi sur la poursuite des efforts pour réformer et améliorer l’efficacité du fonctionnement de l’Organisation, et en particulier le renforcement de sa décentralisation et de la mobilité de tous les personnels dans l’ensemble du système. Il est crucial également de mener à bien la réforme du système de développement des Nations Unies. Notre Organisation doit être prête à aider les pays, et en particulier les plus pauvres et les plus fragiles, à mettre pleinement en œuvre l’agenda 2030.

Enfin, comme beaucoup d’autres délégations, la France est profondément attachée au renforcement de la pratique du multilinguisme au sein de notre Organisation. Valeur fondamentale des Nations Unies, le multilinguisme est dans son ADN. Il constitue le corollaire du multilatéralisme et la garantie de la bonne expression de la diversité des idées et des cultures.

Je vous remercie.

Dernière modification : 20/10/2016

Haut de page