Le Conseil de sécurité doit davantage refléter les réalités du monde d’aujourd’hui [en]

Réforme du Conseil de sécurité - Intervention de M. François Delattre, représentant permanent de la France auprès des Nations unies - Assemblée générale - 14 septembre 2015

Monsieur le Président,

Je voudrais vous remercier d’avoir permis aujourd’hui que l’Assemblée générale se prononce par consensus sur cette décision importante sur la réforme du Conseil de sécurité. Au moment où s’achève la 69e Assemblée générale, permettez-moi aussi de saluer votre constant leadership et engagement sur ce sujet, comme sur les autres.

Par cette décision, l’Assemblée Générale va transmettre à la prochaine Assemblée générale le résultat de travaux sur la réforme du conseil de sécurité qui ont reçu le soutien d’une très grande majorité d’Etats membres. Sous la conduite de l’Ambassadeur Rattray dont je veux ici saluer le travail et la méthode consultative et inclusive qu’il a choisie, la France souhaite que ces travaux servent de base au prochain cycle de négociations intergouvernementales qui se tiendront lors de la 70e Assemblée générale et que nous débutions enfin, sur cette base, donc, la négociation d’un texte.

La France pense que le 70e anniversaire de notre organisation doit être mis à profit pour que les Etats membres s’accordent enfin sur un projet de réforme ambitieux. Cette réforme est en effet fondamentale : le Conseil de Sécurité doit davantage refléter les réalités du monde d’aujourd’hui, tout en renforçant sa capacité à assumer pleinement ses responsabilités en matière de maintien de la paix et de la sécurité internationales.

Monsieur le Président,

Je vous remercie.

Dernière modification : 07/12/2016

Haut de page