Le Conseil de sécurité est mobilisé pour une interdiction complète des essais nucléaires [en]

Adoption de la résolution sur le Traité d’interdiction complète des essais nucléaires - Explication de vote de M. François Delattre, représentant permanent de la France auprès des Nations unies - Conseil de sécurité – 23 septembre 2016

Monsieur le Président,
Messieurs les Ministres,

La France salue l’adoption aujourd’hui de la résolution 2310, que nous avons co-parainée, et nous remercions les Etats-Unis pour avoir porté cette résolution.

Cette résolution exhorte l’ensemble des Etats qui ne l’ont pas encore fait à signer et à ratifier le Traité d’interdiction complète des essais nucléaires, le TICE, afin de permettre son entrée en vigueur dans les meilleurs délais. Elle réaffirme l’importance des moratoires sur les essais nucléaires et appelle tous les Etats à s’abstenir de conduire toute explosion nucléaire.

Le TICE constitue une étape essentielle dans la réalisation progressive du processus de désarmement nucléaire, et son entrée en vigueur est la première priorité de la France dans ce domaine. Le TICE et les moratoires nationaux sont des instruments fondamentaux pour la non-prolifération nucléaire et la sécurité internationale. Sa portée se mesure encore davantage dans le contexte des graves agissements commis et répétés par la Corée du Nord, qui a effectué un cinquième essai nucléaire au début de ce mois. La France et ce Conseil ont condamné ces actes de provocation, d’une extrême gravité, avec la plus grande fermeté.

Il est urgent que l’ensemble des Etats prennent dès aujourd’hui leurs responsabilités, en mettant en œuvre notre appel à l’universalisation du TICE contenu dans la résolution que nous venons d’adopter. Cela est particulièrement vrai pour les Etats dont la signature et la ratification sont nécessaires à l’entrée en vigueur du Traité. La France compte parmi les premiers Etats à avoir signé le TICE en septembre 1996 puis à l’avoir ratifié dès 1998. En tant que puissance nucléaire responsable, nous avons pris des décisions fortes et exemplaires, telles que le démantèlement de notre site d’expérimentations nucléaires dans le Pacifique et l’arrêt définitif de la production de plutonium et d’uranium pour les armes nucléaires.

Monsieur le Président,

Nous nous associons à l’ensemble des Etats membres du Conseil de sécurité pour porter et faire vivre ce message de mobilisation en vue d’une interdiction complète des essais nucléaires. Cette interdiction est devenue un exemple de comportement responsable à l’échelle internationale. Seul un Etat a procédé à des essais nucléaires au XXIe siècle et son comportement est à chaque occasion unanimement condamné.

En ce vingtième anniversaire du Traité, la France réitère son engagement résolu en faveur de l’entrée en vigueur, dès que possible, du TICE. Avec cette résolution, la responsabilité de chaque Etat est aujourd’hui, plus que jamais, engagée.

Je vous remercie

Dernière modification : 26/09/2016

Haut de page