Libye : Il faut apporter un appui au futur gouvernement - 23 décembre 2015 [en]

Conseil de Sécurité - Situation en Libye- Intervention de M. François Delattre, représentant permanent de la France auprès des Nations unies - 23 décembre 2015

Madame la Présidente,

La France salue l’adoption de la résolution 2259. Cette importante résolution apporte le soutien unanime du Conseil de sécurité à l’accord politique inter-libyen du 17 décembre, comme plusieurs ministres l’ont fait en étant présents à Skihrat même, ou à Rome.
Nous rendons ici hommage aux négociateurs libyens, qui ont pris leurs responsabilités et qui ont fait passer l’intérêt de leur pays au-dessus des ambitions personnelles. Ils ont réussi à trouver les compromis nécessaires pour enfin ouvrir à leurs compatriotes une perspective de sortie de crise. Nous tenons aussi à féliciter Bernardino Leon puis Martin Kobler qui se sont inlassablement engagés pour appuyer ces négociations.

Madame la Présidente,

La séquence politique qui s’achève n’est pas un point d’arrivée mais un point de départ. Les prochaines semaines, nous le savons tous, seront déterminantes.
Les Nations unies et les Etats membres ont un rôle crucial à jouer pour apporter tout leur appui au futur gouvernement, notamment en matière de sécurité, pour établir la stabilité en Libye et lutter contre le terrorisme. La France, avec ses partenaires de l’Union européenne notamment, y prendra toute sa part.

Ne nous leurrons pas : les nouvelles autorités seront très vite mises à l’épreuve par tous ceux qui veulent saper le processus. A ces derniers, nous disons qu’il est encore temps de rejoindre la dynamique positive qui est enclenchée, mais que s’ils persistent dans leur attitude d’obstruction, notre Conseil devra très vite en tirer toutes les conséquences.

Madame la Présidente,

Je voudrais saisir cette occasion pour rendre hommage, personnellement, à nos cinq collègues du Chili, de Jordanie, de Lituanie, du Nigéria et du Tchad qui quitteront bientôt ce Conseil : ils nous manqueront mais ils peuvent être fiers de ce qu’ils ont accompli, avec leurs équipes.
Je voudrais aussi souhaiter beaucoup de réussite aux futurs nouveaux membres qui nous rejoindront le 1er janvier au Conseil de sécurité.

Madame la Présidente, notre Conseil a démontré, au cours de la période récente, sa vitalité et sa capacité à agir. Nous terminons en effet l’année sur plusieurs notes d’espoir avec cette résolution 2259 qui ouvre un chemin fragile mais bien réel pour la paix en Libye, avec la résolution 2249 qui a illustré notre détermination totale et commune à éradiquer le fléau de Daech, avec la résolution 2254 de vendredi dernier, la première sur le volet politique depuis le début de la crise syrienne.

Alors mes chers amis, travaillons d’arrache-pied, ensemble, pour faire germer ces graines d’espoir. Inspirons-nous de l’ « esprit de Paris », cet esprit de résilience et de rassemblement qui a suivi les attaques terroristes qui ont frappé mon pays et qui a produit la résolution 2249 contre Daech. Cet esprit de Paris qui a soufflé aussi sur la COP21 et a fait de cette conférence une réussite saluée partout, et un bel emblème de ce multilatéralisme d’action que nous appelons tous de nos vœux au service des idéaux des Nations unies.

Je vous remercie.

Dernière modification : 04/08/2016

Haut de page