Lutte contre le terrorisme au Mali : l’opération Fildjo [en]

La France en soutien du Mali dans la lutte contre le terrorisme : l’exemple de l’opération Fildjo à Gao.

La France a lancé en août 2014 l’opération Barkhane afin de soutenir les pays sahéliens dans leur lutte contre le terrorisme. Cette force succède à l’opération Serval et sa zone d’opération s’étend sur cinq pays du Sahel : Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad.

Au Mali, les actions terroristes continuent de viser les Forces armées maliennes (FAMa), la mission de maintien de la paix de l’ONU (MINUSMA) ou Barkhane. Le 18 janvier 2017 notamment une attaque à la voiture piégée a visé un camp où étaient regroupés des membres des forces armées maliennes et des groupes armés signataires de l’accord de paix à Gao, dans le nord du pays, faisant de très nombreux morts. Cette attaque montre que les terroristes visent désormais directement à contrecarrer les efforts pour la stabilité et la sécurité du pays et saper l’accord de paix.

A la suite de cette attaque, les forces armées maliennes ont lancé, avec l’appui de Barkhane, l’opération Fildjo (« coup de filet » en bambara) afin de sécuriser Gao.
L’opération Fildjo, menée par les forces maliennes et la MINUSMA et avec l’appui de Barkhane, inclut des opérations de sécurisation autour de la ville, des contrôles d’identité, le renforcement des check points ainsi que des patrouilles effectuées dans la ville, de jour comme de nuit.

Elle vise également à rechercher des indices et à traquer les membres des réseaux terroristes et leurs sympathisants liés à l’attentat du 18 janvier.

Cette opération illustre la détermination de l’ensemble des partenaires à rassurer les habitants de Gao et à lutter contre les groupes armés terroristes.

Barkhane continue par ailleurs à soutenir les Etats du G5 Sahel pour qu’ils renforcent leur coordination dans la lutte contre le terrorisme dans la région du Sahel.

JPEG - 55.3 ko
Entrainement avant l’opération.
Opération Fildjo
© Ministère de la défense

Dernière modification : 10/02/2017

Haut de page