Srebrenica : la réconciliation doit passer par la reconnaissance de la réalité du génocide - 8 juillet 2015 [en]

8 juillet 2015 - Conseil de sécurité - Bosnie-Herzégovine - Explication de vote de M. François Delattre, représentant permanent de la France auprès des Nations unies

Monsieur le Président,

La France regrette profondément l’opposition de la Russie à l’adoption d’une résolution dont le but était d’honorer la mémoire de toutes les victimes du génocide de Srebrenica, mais aussi de toutes les victimes innocentes de tous bords durant l’ensemble du conflit en Bosnie-Herzégovine, et par là même de rappeler la responsabilité particulière de ce Conseil pour prévenir les massacres.

Un tel sujet méritait l’unanimité du Conseil. Mais la Russie, en s’opposant à cette résolution, empêche toute expression du Conseil destinée à accompagner les moments de recueillement et de mémoire organisés pour les victimes du génocide et du conflit en Bosnie-Herzégovine.

Monsieur le Président,

Sous couvert de respect d’une mémoire particulière, la Russie s’oppose à ce que le Conseil enjoigne aux parties de dépasser les souffrances du passé et de s’engager résolument sur le chemin de la réconciliation.

La réconciliation doit passer par la reconnaissance de la réalité du génocide commis à Srebrenica il y a 20 ans, qualifié comme tel par les juridictions internationales, le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie et la Cour Internationale de Justice.

La justice, on ne le répétera jamais assez, est bien la condition de la réconciliation et de la paix.

Ce texte que nous avons naturellement soutenu dès l’origine avait certes un but mémoriel, mais il était aussi tourné vers l’avenir. Il avait en effet aussi pour but de participer à la réconciliation des peuples des Balkans et de les aider à construire un avenir de paix et de sécurité.

Nous regrettons profondément l’échec d’aujourd’hui, mais ne baissons pas les bras. Nous devons travailler ensemble sur le chemin de la réconciliation et de la paix, c’est notre responsabilité à tous.

Je vous remercie.

Dernière modification : 04/08/2016

Haut de page