Street art à l’ONU pour lutter contre le travail des enfants [en]

Du 16 au 27 janvier 2017, l’ONU ouvre ses portes aux street artistes engagés contre le travail des enfants.

Un mouvement street art international pour combattre le travail des enfants

Pour la première fois, l’ONU ouvre ses portes aux artistes street art pour sensibiliser au travail et à l’esclavage des enfants.

Du 16 au 27 janvier seront exposées à l’ONU les œuvres d’artistes street art de renommée internationale tous engagés pour dénoncer la réalité tragique de travail des enfants.

15 artistes du monde entier présenteront des peintures inédites, basées sur les histoires vraies d’enfants esclaves. Ils nous permettront de voir les conditions dramatiques auxquelles sont confrontés les 168 millions d’enfants qui travaillent chaque jour. Mais ils apporteront aussi un message d’espoir en imaginant grâce à l’art à quoi la vie de ses enfants devrait ressembler.

JPEG

#AtThisAge est une exposition touchante, installée à l’ONU par Street Art for Mankind grâce au soutien des Missions permanente de l’Argentine, du Canada, de la France, des Etats-Unis et du Royaume-Uni, ainsi que de l’Organisation internationale du Travail.

Street Art for Mankind (http://streetartmankind.org) est un mouvement artistique de cinq ans créé pour combattre le travail des enfants. L’exposition #AtThisAge à l’ONU marque le lancement de ce mouvement. Au cours des cinq prochaines années, Street Art for Mankind voyagera sur les cinq continents et soutiendra au travers du street art le droit de chaque enfant à une enfance et à l’éducation.

#AtThisAge est aussi une campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux. Nous vous encourageons tous à prendre part au combat contre le travail des enfants.

Pour plus informations :
- sur Street Art for Mankind :Thibault Decker tdecker@streetartmankind.org
- sur l’exposition à l’ONU : Pauline Dowdall Pauline.dowdall@diplomatie.gouv.fr

Dernière modification : 10/01/2017

Haut de page