"Syrie : Les progrès restent clairement insuffisants" [en]

Syrie - Remarques à la presse de M. François Delattre, représentant permanent de la France auprès des Nations unies - 29 juin 2016

Bonjour à tous, quelques mots brefs en français puis en anglais avant de laisser la parole à Staffan de Mistura.

L’Envoyé Spécial du Secrétaire général sur la Syrie M. Staffan de Mistura a présenté à l’instant son exposé mensuel sur la mise en œuvre des résolutions 2254 et 2268 :

(i) Il a concentré son propos, comme il vous le dira lui-même, sur l’état du processus politique en Syrie ;
(II) Il a relevé certains progrès s’agissant de l’accès de l’assistance humanitaire à certaines zones assiégées, mais aussi souligné que ces progrès restaient clairement insuffisants ;
(iii) Il n’était pas en mesure d’annoncer à ce jour une nouvelle date pour la reprise des négociations à Genève. Il a appelé à ce que les membres du GISS exercent toute leur influence sur les parties pour que celles-ci appliquent les décisions du Conseil.

Et il a insisté sur la nécessité de respecter la date du 1er août pour la mise en œuvre effective du processus de transition et appelé les parties à faire les compromis nécessaires d’ici à cette date.

Je ne reviens pas sur l’échange qui a eu lieu, les propos tenus par mes différents collègues du Conseil de sécurité. Ce que je voulais simplement dire c’est combien l’ensemble des membres du Conseil ont souligné le soutien unanime que nous apportons à Staffan de Mistura et à ses efforts sur l’ensemble du spectre de ceux-ci.

The Special Envoy of the Secretary-General on Syria, M. Staffan de Mistura, gave his monthly update on the implementation of resolutions 2254 and 2268 :
(i) He focused his presentation deliberately on the political process in Syria ;
(ii) He noted some progress regarding humanitarian access to certain besieged areas, but clearly stated that it was not enough ;
(iii) He was not in a position to announce a new date for resuming talks in Geneva. He called on influential members of the ISSG to exert influence on the parties to implement Council decisions. And he clearly insisted on the necessity to respect the date of August 1st for the effective implementation of the transition process and called on the parties to compromise by this date.
Regarding the exchange of views among the members of the Security Council I will only underscore the unanimous reaffirmation of the Security Council members’ support to the Special Envoy and the implementation of Security Council resolutions 2254 and 2268 as well as ISSG decisions.
So there is a clear unanimity within the Security Council to support Staffan de Mistura’s efforts, and as I told you this morning we trust his judgment with respect to the best date for resuming the talks. And I will now leave the floor to him.

Dernière modification : 29/06/2016

Haut de page