Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

20 November 2008 - Situation in DRC - RFI and BBC Africa

Résolution 1843 - Interview of Ambassador Jean-Maurice Ripert

C’est la France qui a proposé cette résolution, en quoi peut-elle améliorer la situation sur le terrain ?

Je dois préciser tout de suite que la France a été immédiatement soutenue par l’ensemble des partenaires européens du Conseil. Nous répondons à une demande du Département des opérations de la paix. Nous pensons qu’il y a un besoin immédiat de renforcement sur place dans les Kivus et notamment dans la région de Goma, en troupes, et si possible en troupes musclées ayant la capacité d’intervenir efficacement pour protéger les civils et pour parvenir à empêcher les milices et les groupes rebelles de continuer à se battre, et à respecter leur engagement de désarmer et de se désengager.

A long terme, c’est l’ensemble du mandat qu’il faut rediscuter, pas forcément pour le modifier mais pour en rediscuter les modalités d’application. Mais comme on ne peut pas attendre des semaines, vu la gravité de la situation, il était important d’autoriser le département de maintien de la paix à recruter près de 3000-soldats supplémentaires avec les capacités qui vont ensemble.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU