Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

8 June 2011 - The situation in Syria - Remarks to the press by Mr Gérard Araud, Permanent Representative of France to the United Nations

Q: When are you going to put it to a vote?

I don’t have a lot to add to what my British colleague has said. What we have seen for the last weeks has been an escalation of violence. So, our concern is that the country could fall into a civil war. We do think that the Council has to act. The resolution that we presented is simply sending a message, calling the Syrian authorities to choose the way of political dialogue, calling the Syrian authorities to stop the repression. Because, in any way, what happened last week has shown that this repression is totally unable to stop the protest of the Syrian people.

Q: The French Minister said there are eleven votes in favour...

We do hope to have fifteen votes.

Q: Quelles différences ce texte peut faire étant donné qu’il n’y a pas de sanctions du Conseil ?

C’est la première étape. Nous voulons envoyer un message politique aux autorités syriennes. C’est le plus important. Nous savons très bien, et cela a été dit par les autorités françaises, que nous n’allons pas nous engager dans des opérations militaires contre la Syrie. Le Conseil de sécurité veut faire ce qu’il peut faire, c’est-à-dire appeler les autorités syriennes à engager un dialogue politique. On voit que le pays est en train de sombrer dans une spirale de la violence. Cette spirale entraine des pertes humaines de plus en plus importantes chaque week-end. Nous voyons bien que les Syriens n’arriveront pas à écraser leur propre peuple. Nous les appelons donc à un dialogue politique.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU