Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

Timor Oriental- Présentation


JPEG - 40.3 ko


1. Derniers développements au Conseil de sécurité Retour à la table des matières


- Le 19 décembre 2012, le Conseil de sécurité a adopté à l’unanimité une déclaration présidentielle saluant le travail accompli par la MINUT, dont le mandat s’achevait le 31 décembre 2012, ainsi que les progrès vers la démocratie effectués par le Timor oriental.

-  Retrouvez la chronologie complète du dossier.

2. Présentation Retour à la table des matières

- Colonie portugaise jusqu’en 1975, le Timor oriental acquiert son indépendance en 2002 après 27 ans d’occupation indonésienne. A la suite de violences perpétrées par des milices pro-indonésiennes en 1999, le Conseil de sécurité a autorisé l’envoi d’une force de maintien de la paix : l’Administration transitoire des Nations unies au Timor oriental (ATNUTO) a pris en charge le territoire et a reconstruit ses structures politiques, policières, administratives, sociales et économiques pendant sa présence de décembre 1999 à mai 2002.

Une autre opération de paix, la Mission d’appui au Timor oriental (MANUTO), a pris le relais jusqu’en mai 2005 avec comme mandat d’assurer le maintien de l’ordre et de la sécurité et d’aider à la mise en place d’un service de police.

Lors de son retrait, la mission a laissé place à un Bureau des Nations unies pour la consolidation de la paix (BUNUTIL), destiné essentiellement à appuyer le développement d’institutions étatiques cruciales ainsi que de la police.

Le mandat du BUNUTIL devait prendre fin en mai 2006. Cependant, une série d’événements culminant en une crise politique, humanitaire et sécuritaire majeure a poussé le Conseil à proroger le mandat du BUNUTIL jusqu’au 20 août 2006 et à envisager de renforcer la présence des Nations Unies sur le terrain. C’est aussi dans ce contexte que les autorités de Timor oriental ont requis une aide militaire et policière de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande, de la Malaisie et du Portugal.

Dans sa résolution 1704 (2006) du 25 août 2006, le CSNU a créé la Mission intégrée des Nations Unies au Timor-Est (MINUT), avec une composante civile allant jusqu’à 1 608 policiers et une composante militaire de 34 officiers de liaison. Mme Ameera Haq est à la tête de la MINUT depuis le 8 décembre 2009, succédant ainsi à M. Atul Khare.


(Décembre 2012)

JPEG - 87.4 ko
Un hélicoptère de la Mission intégrée des Nations Unies au Timor oriental approvisionne en riz, des regions coupées par les inondations- 5 Aout 2010- UN Photo/Martine Perret

3. Dernières déclarations de la France Retour à la table des matières

-  Retrouvez toutes les déclarations de la France à New York sur ce dossier

4. Textes de référence Retour à la table des matières

- 19 décembre 2012 - Conseil de sécurité - Déclaration présidentielle saluant le travail de la MINUT

- 24 février 2011 - Conseil de sécurité - Résolution 1969

- 26 février 2010 - Conseil de sécurité - Résolution S/RES/1912 (2010)

- 26 février 2009 - Conseil de sécurité - Résolution 1867 (2009)

- 25 février 2008 - Conseil de sécurité - Résolution 1802 (2008)

- 25 août 2006 - Conseil de sécurité - Résolution 1704 (2006)

5. Liens utiles Retour à la table des matières

- Visiter la fiche Timor oriental sur le site du Quai d’Orsay

- Visiter la page de la MINUT sur le site des Nations Unies



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU