Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

Présentation des Fonds et Programmes suivis à New York


La mission permanente de la France suit l’activité des fonds et programmes des Nations unies basés à New York en siégeant notamment à leurs conseils d’administration en tant que membre ou observateur. Ces institutions sont les suivantes :

1. Programme des Nations unies pour le Développement – PNUD Retour à la table des matières

Le PNUD, créé en 1966, intervient dans plus de 170 pays dans 4 domaines principaux :
- la réduction de la pauvreté et la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ;
- la gouvernance démocratique ;
- la prévention des crises et le relèvement ;
- l’environnement et le développement durable.

La coordination du système des Nations unies pour le développement fait aussi partie de son mandat. A ce titre il a la responsabilité du système des Coordonnateurs résidents.

Le PNUD publie aussi le Rapport de Développement Humain, portant chaque année depuis 1990 sur un thème différent. Ce rapport est accompagné du classement des pays en fonction de leur Indice de Développement Humain. Le rapport 2013 a pour thème « L’essor du Sud, le progrès humain dans un monde diversifié ».

Pour mener à bien ses activités le PNUD a un budget annuel d’un peu plus de 5 milliards de dollars par an.

2. UNICEF Retour à la table des matières

Le Fonds des Nations unies pour l’Enfance existe depuis 1946. Son mandat a évolué et aujourd’hui ses actions se concentrent autour dans les secteurs suivants :
- la survie et le développement de l’enfant ;
- l’éducation de base et l’égalité des sexes ;
- le VIH/SIDA et les enfants ;
- la protection de l’enfant ;
- et l’analyse des politiques et des partenariats.

L’UNICEF est présent dans plus de 190 pays du monde notamment par l’intermédiaire de ses comités nationaux. Le comité national français est un des plus importants du monde en ce qui concerne la levée de fonds.

Avec un budget d’environ 3 milliards de dollars par an, l’UNICEF intervient aussi pour la réponse aux situations d’urgences et de crises humanitaires.

3. Fonds des Nations unies pour la Population - FNUAP Retour à la table des matières

Initialement créé comme un fonds d’affectation spécial administré par le PNUD en 1967, le FNUAP est devenu un organe subsidiaire de l’Assemblée Générale en 1979. Il a pour rôle de traiter les questions relatives aux enjeux de populations et de développement et ce avec une attention particulière pour la santé reproductive et l’égalité des genres.

Ses activités s’inscrivent dans le cadre des OMD et du plan d’action de la Conférence Internationale sur la Population et le Développement (CIPD) décidé au Caire en 1994. En 2014, le programme d’action du Caire, prévu pour 20 ans, arrivera à son terme. Dans cette optique, le FNUAP, qui accueille le secrétariat de la CIPD, a lancé le site internet « CIPD, après 2014 ».

Le FNUAP intervient dans plus de 120 pays avec un budget d’environ 1 milliard de dollars par an.

4. ONU-FEMMES Retour à la table des matières

ONU Femmes a été créée en juillet 2010, dans le cadre du processus de « cohérence d’ensemble du système ». Cette nouvelle entité onusienne est dédiée à l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes. Elle est le résultat de la fusion de quatre entités onusiennes traitant des questions d’égalité des sexes sous l’angle opérationnel ou de la recherche.

Aux mandats de ces quatre entités s’ajoute celui de renforcer les outils de redevabilité de l’ONU en matière d’égalité des sexes. L’entité est opérationnelle depuis septembre 2011. La présidente d’ONU Femmes a été jusqu’en avril 2013 l’ancienne présidente chilienne Michelle Bachelet. Lors de la session substantive de l’ECOSOC (14-17 juillet 2012), Michelle Bachelet a dressé un premier bilan de l’action d’ONU Femmes. Elle a souligné que l’intégration de l’égalité des sexes à l’ensemble des activités opérationnelles des agences était une avancée essentielle, qui ne doit cependant pas désinciter les agences à mener des actions ciblées sur les femmes. Elle a jugé fondamentale la création d’indicateurs permettant d’évaluer les résultats des activités opérationnelles de l’ONU.

5. L’UNOPS Retour à la table des matières

L’UNOPS (Bureau des Nations unies pour les services d’appui aux projets) a été créé en 1974, comme bureau dépendant du PNUD. Il est devenu un organe subsidiaire de l’Assemblée générale en 1995. Physiquement présent dans 20 pays, et intervenant dans plus de 80, il a pour rôle de renforcer la capacité du système des Nations unies et de ses partenaires à mettre en œuvre des opérations humanitaires, de consolidation de la paix et de développement. Son budget annuel s’élève à environ 1 milliard de dollars. En pratique, l’UNOPS fournit des services d’appui (gestion de projet, achats, ressources humaines, etc) aux agences onusiennes, mais aussi directement aux gouvernements, institutions financières internationales et organisation non gouvernementales, dans les domaines suivants : infrastructure physique, réforme des secteurs de la justice et de la sécurité, recensements et élections, environnement et santé. La spécialité de l’UNOPS est l’intervention dans des contextes particulièrement difficiles : zone de conflit, catastrophe naturelle (par exemple : Afghanistan, Haïti). L’importance de l’UNOPS a été réaffirmée par l’Assemblée générale dans sa résolution du 24 décembre 2010.


(Avril 2013)


6. Liens utiles Retour à la table des matières

- Site du PNUD

- Site de l’Unicef

- Site du FNUAP

- Site d’ONU FEMMES

- Site de l’UNOPS



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU