Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

16 juin 2009 - Géorgie - Déclaration conjointe des Porte-parole des ministères des Affaires étrangères des Etats-Unis d’Amérique, de l’Allemagne, du Royaume-Uni et de la France, membres du Groupe d’amis du Secrétaire général des Nations unies

Nous regrettons profondément le veto russe qui a mis fin à la Mission d’observation des Nations unies en Géorgie (MONUG) après quinze années de travail au bénéfice de la transparence militaire sur le terrain, de la promotion des droits de l’homme de la population locale et de la création de conditions favorables à un retour volontaire, sûr et digne des personnes déplacées et réfugiées. Nous notons que la Fédération de Russie avait accepté à deux reprises depuis le conflit d’août 2008 une référence à la résolution 1808 du Conseil de sécurité, dans les résolutions 1839 et 1866.

Nous appelons l’ensemble des parties ayant des forces sur le terrain à agir avec la plus grande retenue et à respecter strictement les termes des accords du 12 août et du 8 septembre. Nous appelons tous les participants aux discussions de Genève à s’engager résolument dans la recherche d’une solution politique et dans l’amélioration du sort des personnes réfugiées ou déplacées. Nous réaffirmons notre plein soutien à la Mission d’observation de l’Union européenne en Géorgie (EUMM).

Nous rappelons enfin notre soutien le plus ferme à l’indépendance, la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Géorgie dans ses frontières internationalement reconnues.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU