Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

18 décembre 2009 - Premier anniversaire de la déclaration relative aux droits de l’Homme, à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre : Déclaration du ministère des Affaires étrangères et européennes

’’La France réaffirme, à l’occasion du premier anniversaire de la déclaration relative aux droits de l’Homme et à l’orientation sexuelle et l’identité de genre, sa détermination à lutter contre les violations des droits de l’Homme et les discriminations fondées sur l’orientation sexuelle, les identités et expressions de genre et condamne les exécutions, les détentions arbitraires et les privations des droits qui en résultent. Rappelons qu’aujourd’hui encore plus de 60 pays interdisent les relations sexuelles entre personnes du même sexe ou les répriment systématiquement, y compris pénalement, les peines encourues allant parfois jusqu’à la peine de mort.

Dans la droite ligne de son engagement, la France a organisé le 15 mai dernier, pour la journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie un congrès mondial sur les droits de l’Homme, l’orientation sexuelle et l’identité de genre. A cette occasion, la France a annoncé la création d’un Fonds de soutien destiné à recevoir des contributions financières pour encourager, sensibiliser et soutenir, là où les besoins sont les plus importants, les projets et actions de la société civile contribuant à la réalisation des droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels des personnes victimes de ces discriminations.

Ce fonds a été mis en place par le ministère des Affaires étrangères et européennes. Il a pour objectif de proposer une structure à l’ensemble des partenaires publics mais aussi privés (Etats, entreprises, ONG, fondations, collectivités, particuliers) souhaitant soutenir la lutte contre l’homophobie et la transphobie. Les actions financées permettront d’informer et de sensibiliser les autorités locales, nationales et régionales, afin de mettre en place des programmes de sensibilisation, mais également de défense, de protection et d’accès à la justice.

Nous invitons tous nos partenaires à s’engager à nos côtés en contribuant à ce Fonds de soutien. Il permettra de financer des ONG, des syndicats, des universités, des médias, des fondations ou des institutions nationales des droits de l’Homme.

Le Fonds de soutien constitue une nouvelle étape dans l’affirmation de droits de l’Homme universels et indivisibles.’’



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU