Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

19 mai 2009 - Interdiction d’importation d’anhydride acétique par le gouvernement afghan

Point de presse - déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères et européennes

’’La France salue la décision du gouvernement afghan, annoncée dans une lettre au Conseil de sécurité des Nations unies le 6 mai 2009, d’oeuvrer directement à la mise en oeuvre de la résolution 1817 en interdisant l’importation sur son territoire d’anhydride acétique, précurseur chimique utilisé pour la transformation de l’opium en héroïne.

La résolution 1817 du Conseil de sécurité des Nations unies, adoptée le 11 juin 2008, à l’initiative de la France et co-parrainée par l’Afghanistan, a pour objet la lutte contre les détournements illicites de précurseurs chimiques utilisés dans la fabrication de stupéfiants.

Cette résolution vise à renforcer le contrôle international du bon usage des précurseurs chimiques, de mieux prévenir leur possible détournement, en soutenant le système de notification préalable des exportations de précurseurs de la convention des Nations unies de 1988 contre le trafic illicite de stupéfiants, et en encourageant fermement l’adoption de législations appropriées pour réglementer le commerce de ces produits.

Nous encourageons à présent les autorités afghanes à appliquer les autres dispositions de la résolution en adhérant au mécanisme de notification qui les aidera à mieux lutter contre le trafic de toutes les formes de précurseurs chimiques.

Comme l’a souligné le Conseil de sécurité, il est crucial qu’au-delà de l’Afghanistan, tous les Etats de la région se mobilisent. Nous les invitons, dans le prolongement de la décision afghane, à appliquer les dispositions de la résolution 1817.’’



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU