Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

21 juin 2012 - Journée mondiale des réfugiés

Déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères

(Paris, le 21 juin 2012)


Avec plus de 10 millions de réfugiés dans le monde, les défis à relever sont encore immenses. Cette journée mondiale des réfugiés est l’occasion pour la France de rappeler son engagement.

Dès 1952, la France a créé l’Office français de protection des réfugiés et des apatrides - l’OFPRA - autorité exerçant sa compétence de manière indépendante, qui est chargée de reconnaître la qualité de réfugié en référence à la Convention de Genève. Elle a également institué une juridiction d’appel, la Cour nationale du droit d’asile, dont les formations de jugement comptent toujours en leur sein un représentant du Haut Commissariat aux réfugiés (HCR). Ce dispositif souligne la place fondamentale de la convention de Genève dans le droit français ainsi que la reconnaissance du rôle capital du HCR en matière de protection des réfugiés.

La France confirme sa détermination à mettre en oeuvre les principes et les normes internationaux en vigueur à cet effet. Elle a notamment pris de nouveaux engagements en 2011 concernant la modernisation des titres de voyage délivrés aux réfugiés et aux apatrides ou le renforcement de la formation linguistique dispensée aux réfugiés et aux membres de leur famille accueillis en France afin de faciliter leur intégration dans la société française.

La France s’engage à apporter un soutien actif aux efforts des pays du Sud de la Méditerranée, engagés dans des partenariats avec l’Union européenne pour bâtir leurs systèmes nationaux d’asile et de protection, dans le cadre notamment des programmes de protection régionaux européens.

Cette journée mondiale est enfin pour nous l’occasion de réaffirmer l’engagement de la France aux côtés du HCR. Le HCR est une agence des Nations unies dont l’assise juridique repose sur la Convention de 1951 des Nations unies relative au statut des réfugiés. En soixante ans d’activité, le HCR est venu en aide à environ 50 millions de personnes. Aujourd’hui l’agence travaille dans plus de 123 pays. 61 ans après sa création, le Haut Commissariat est malheureusement toujours aussi nécessaire.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU