Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

22 juillet 2008 - Arrestation de Radovan Karadžić : Commentaires informels

Good morning,

I just want to say a few words on the very important development that took place in the Balkans yesterday. On behalf of the European Union, I want to welcome the arrest of Radovan Karadzic, who is indicted for genocide, crime against humanity, and war crimes. We think it is a very important proof of the commitment of the new government of Serbia to contribute to peace and stability in the Balkans, and we also think that it is a new sign of the commitment of Serbia to continue the rapprochement to the European Union. They want to be part of the European Union, and the Europeans want Serbia to be part of the European Union, and this last development is certainly a very good sign of this willingness.

What do you intend to do, you and your government ? What kind of message are you going to send to the Serbian government ?

I think I just explained very clearly what our position is : the signal is good and it has been given by the new government of Serbia, which is the most important. Of course we hope that it will be possible in the next days or weeks to go all the way down and proceed to the arrest of the other inductees of the ICTY.

This commitment to this due process of law and to the fight against impunity, this commitment to cooperate with the international tribunals dealing with the fight against impunity is a very good sign and we think there is a lesson there. To make a connection with President Béchir, is there a message... I just said we think it is a good message that is sent to everybody. Nobody is above the law, and the due process of law should go on.

Reste-t-il encore des criminels de guerre croates ou bosniaques ?

Il y a encore plusieurs personnes qui sont inculpées. Nous espérons que, de la même façon que le nouveau gouvernement serbe vient de procéder à l’arrestation de M. Karadzic, qui a commis des crimes absolument monstrueux pendant les guerres des Balkans, nous espérons que le gouvernement serbe ira jusqu’au bout du chemin, puisque nous y voyons un signe, encore une fois, très positif de la décision de la Serbie de se rapprocher de l’Union Européenne, de contribuer à la paix et à la sécurité dans les Balkans, à travers cette coopération exemplaire dorénavant avec le Tribunal spécial pour l’ex-Yougoslavie.

Il y a là certainement quelque chose de très positif, à la fois pour la doctrine et pour la généralisation de la lutte contre l’impunité à travers les Tribunaux Pénaux Internationaux. Il y a également un pas très positif qui est fait en direction du rapprochement entre la Serbie et l’Union européenne. Nous souhaitons l’intégration de la Serbie dans l’Union européenne. La Présidence française a eu l’occasion de le dire à plusieurs reprises, le Ministres des Affaires étrangères vient de rendre à Paris : cela donne des signaux extrêmement positifs et nous sommes très admiratifs du courage et de la détermination du gouvernement serbe.

Je vous remercie./.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU