Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

15 juin 2011 - Libye - Remarques à la presse de M. Gérard Araud, représentant permanent de la France auprès des Nations unies

La participation et la contribution de l’Union africaine sont les bienvenues. Nous sommes contents de ce débat. Le discours qui a été prononcé au nom de l’Union africaine est un discours qui est très constructif auquel nous pouvons naturellement tous adhérer et maintenant nous allons avoir une réunion en privé pour discuter de la meilleure manière de coordonner tous nos efforts. Il est normal que les Nations unies aient un rôle de coordinateur. Il y a un envoyé spécial du Secrétaire général qui en est chargé. L’Union africaine fait ses propres efforts mais il y a aussi par exemple la Turquie qui a fait des propositions, la Grèce également. Donc nous devons mettre tous ces efforts en cohérence. C’est l’objectif de notre réunion.

Q : Est-ce que vous n’avez pas l’impression de dire : " laissez les libyens s’occuper de leurs problèmes eux-mêmes " ?

Evidemment que les Libyens doivent s’occuper de leurs problèmes eux-mêmes. Nous devons aider les Libyens pour parvenir à un accord entre Libyens. Tout ce qui est acceptable par tous les Libyens est acceptable par la communauté internationale.

Q : Et si Kadhafi refusait de quitter le pouvoir ?

Les autorités françaises pensent qu’un avenir pacifique et démocratique n’est pas concevable avec Kadhafi, c’est simple. C’est du bons sens. Mais ce qui compte, c’est que les Libyens négocient entre eux une sortie de la crise.

Q : What do you think of the request of withdrawing the coalition ?

I think the African Union and the United Nations are simply committed to the implementation of resolution 1973 - no fly zone and protection of civilians. The second point is of course to find a political solution for all of us at the United Nations and the special envoy of the Secretary General. Also with the African Union and with all the countries which are involved we are looking for a political solution which will allow the Libyans to decide their own fate.

Pour en savoir plus, consulter notre fiche Libye.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU