Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

19 novembre 2012 - République Démocratique du Congo - Remarques à la presse de M. Gérard Araud, Représentant permanent de la France auprès des Nations unies

En français et en anglais



We were extremely worried that the M23 could relaunch its attacks and it is presently doing so. Now the M23 is 2 or 3 kilometres away from Goma. It is very close to the Goma airport, which has obliged the UN peacekeepers to move their helicopters from Goma to Bukavu.

Refugees have fled, the situation is very dire. The M23 has shown total disrespect for what the Security Council has said so my intentions are to present a resolution that we are going to table for a very speedy adoption and especially to decide right now of sanctions against the M23 and the M23 leadership.

My feelings is that the Council was quite united on this issue so I do hope that we will get a resolution before Thanksgiving.

Q : Will the sanctions include the Rwandan Minister of Defence or any other Rwandan officials ?

That is the question on the involvement of a country, which would be obviously a part of the resolution.

Comme je l’avais dit à la presse samedi, notre inquiétude était portée sur le fait que le M23 pouvait reprendre son offensive autour de Goma. Le M23 l’a fait dimanche : il a poursuivit son avance. Il est à deux, trois kilomètres de Goma. Il a obligé des dizaines de milliers de réfugiés à fuir.

Le M23, qui a reçu par ailleurs des armes sophistiquées de l’extérieur n’a tenu aucun compte des appels du Conseil de sécurité et donc j’ai reçu instructions de mes autorités de présenter une résolution dont nous espérons qu’elle sera adoptée avant Thanksgiving, avant jeudi, une résolution qui place les dirigeants du M23 sous sanctions.

Pour en savoir plus sur la situation en République démocratique du Congo



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU