Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

18 novembre 1998 - Le génôme humain et les droits de l’homme : Intervention de M. Yves Doutriaux, représentant permanent adjoint de la France auprès des Nations unies

(résumé d’intervention)

M. Doutriaux note qu’en faisant sien le projet de résolution, l’Assemblée générale montrerait l’importance accordée sur le plan politique aux conséquences des derniers progrès scientifiques dans le domaine des manipulations génétiques, élargirait le consensus qui s’est déjà établi à ce sujet au sein de la communauté internationale, renforçant ainsi le caractère universel de la Déclaration de l’UNESCO, et soulignerait la nécessité de faire face ensemble aux défis lancés dans un domaine qui touche à la protection des droits de l’homme.

Il importe que la communauté internationale prenne davantage conscience des implications morales des manipulations génétiques et poursuive ses efforts pour apporter une réponse commune et consensuelle aux problèmes éthiques soulevés par les progrès de la science.

La France espère que le projet de résolution sera adopté par consensus.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU