Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

1er mai 2000 - Conférence des parties chargée de l’examen du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) : Intervention de M. Hubert de La Fortelle, représentant de la France auprès de la Conférence du Désarmement

Déclaration des délégations de la République populaire de Chine, des Etats-Unis d’Amérique, de la Fédération de Russie, de la France et du Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord

Monsieur le Président,

J’ai l’honneur de m’exprimer au nom des délégations de la France, de la République populaire de Chine, de la Fédération de Russie, du Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord et des Etats-Unis d’Amérique.

Soucieux d’apporter une contribution positive aux travaux de la Conférence d’examen, les cinq Etats dotés d’armes nucléaires soumettent aujourd’hui aux Etats parties une déclaration commune.

Cette déclaration présente certaines de leurs positions sur les questions de désarmement nucléaire, de non-prolifération et d’usages pacifiques, dont la Conférence aura à traiter.

Je signale à votre attention le paragraphe 10 de cette déclaration, qui dispose :

" Soulignant l’importance essentielle de la coopération, démontrant et développant la confiance mutuelle entre nous, et promouvant davantage de sécurité internationale et de stabilité, nous déclarons qu’aucune de nos armes nucléaires n’est ciblée sur aucun Etat ".

Avec cette déclaration, les cinq Etats dotés de l’arme nucléaire réaffirment leur volonté d’aller systématiquement et progressivement de l’avant afin de réduire les armes nucléaires dans leur ensemble, conformément à la Décision 2 de 1995.

J’ai demandé que cette déclaration soit transmise comme document officiel de la Conférence.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU