Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

4 novembre 2013 - Assemblée générale - Première Commission - Explication de vote de M. Jean-Hugues Simon-Michel, Ambassadeur, Représentant permanent de la France auprès de la Conférence du Désarmement à Genève, au nom de la France et du Royaume-Uni

Résolution : « Faire avancer les négociations multilatérales sur le désarmement nucléaire »

Monsieur le Président,

Je souhaite faire une explication de vote au nom des Etats-Unis, du Royaume-Uni et de mon propre pays, la France, sur la résolution L34 « faire avancer les négociations multilatérales sur le désarmement nucléaire ».

Monsieur le Président,

Concernant le groupe à composition non-limitée de l’AGNU, notre position demeure que nous disposons déjà d’enceintes suffisantes pour discuter de l’avancement des négociations multilatérales de désarmement, avec celles actées par la session extraordinaire de l’Assemblée générale sur le désarmement de 1978 (la première commission, la commission du désarmement et la conférence du désarmement).

Monsieur le Président,

L’année dernière, nous avions exprimé des préoccupations sur la cohérence entre cette initiative, le TNP et son plan d’action de 2010 adopté par consensus. Le TNP est la pierre angulaire du régime de non-prolifération et la base de nos efforts de désarmement nucléaire.

Nos préoccupations, exprimées l’année dernière, se sont avérées fondées.

—  Le plan d’action TNP de 2010 n’a fait l’objet d’aucune mention dans le rapport final de l’OEWG ;
—  L’approche étape par étape, sur laquelle repose le pilier désarmement nucléaire du plan d’action TNP, est présentée comme une simple option parmi d’autres ;
—  L’urgence d’entamer la négociation d’un FMCT a été diluée parmi nombre d’autres options ;
—  L’accent significatif et injustifié mis sur les autres processus parallèles a éloigné de l’approche par consensus incarnée par le plan d’action de 2010, qui fournit une voie à suivre réaliste et équilibrée sur les trois piliers du TNP. Nous restons préoccupés par des processus qui se focalisent uniquement sur le désarmement nucléaire, alors que le TNP traite des trois piliers de manière équilibrée.

Monsieur le Président,

Nous voyons peu d’intérêt à demander aux Etats de fournir au Secrétaire général des commentaires sur la manière de faire avancer les négociations multilatérales sur le désarmement nucléaire. Nous avions compris qu’il s’agissait de l’objectif du rapport de l’OEWG pour ceux qui souhaitaient y contribuer. Un autre rapport ne fera pas avancer le désarmement nucléaire, bien au contraire, il ne conduira qu’à dupliquer et à miner le travail similaire déjà fait à la Conférence du désarmement, à la commission du désarmement et dans le cadre du TNP, dont le comité préparatoire se réunira à nouveau en avril prochain.

C’est pour ces raisons que nous avons voté contre cette résolution.

Je vous remercie, Monsieur le Président.

En savoir plus sur le désarmement et la non prolifération nucléaires.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU