Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

24 septembre 2013 - Forum politique de haut niveau sur le suivi du développement durable - Intervention de M. Pascal Canfin, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé du Développement

(Seul le prononcé fait foi)

Mesdames, Messieurs les Présidents,
Mesdames, Messieurs les Ministres,
Mesdames, Messieurs, les Ambassadeurs,
Mesdames, Messieurs,

Je suis très heureux d’être parmi vous aujourd’hui pour cette session inaugurale du Forum politique de haut niveau. Il ne s’agit pas seulement de créer un cadre institutionnel plus efficace mais bien de répondre à un besoin : celui d’affronter les problématiques du développement durable au plus haut niveau politique. Car c’est bien là que réside notre défi collectif de demain. La paix du monde dépendra de notre capacité à construire une prospérité partagée qui préserve le capital naturel de notre planète.

Nous qui sommes réunis aujourd’hui, avons pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, la responsabilité de l’avenir de notre planète. Nous serons comptables devant nos enfants, nos petits-enfants des décisions que nous prendrons, où que nous ne prendrons pas, dans les trois prochaines années.

Le rapport de la Banque mondiale le dit, le rapport du GIEC le dit, aujourd’hui, la première menace pour le développement, c’est le réchauffement climatique. Un monde à +4C, c’est un monde où les rendements agricoles chutent, où la sécurité alimentaire n’est plus assurée, un monde où de ce fait la mortalité infantile augmente. Il n’y a pas lieu de choisir entre lutte contre la pauvreté et développement soutenable. nous ne pourrons pas réussir à réaliser l’un sans l’autre. C’est pourquoi construire un agenda unique est un impératif.

Nous avons une responsabilité collective. Cette responsabilité collective implique la mobilisation de tous, car c’est seulement si tous nos pays s’engagent dans la voie du développement durable que nous réussirons. Que les choses soient claires : l’objectif numéro un de l’agenda post 2015, c’est l’éradication de l’extrême pauvreté.

Ce forum a la responsabilité en contact avec la société civile d’impulser les discussions autour d’un agenda unique et universel pour l’après-2015. Cet agenda s’inscrira dans les trois dimensions du développement durable, économique, sociale et environnementale. Nous devons inventer les nouveaux modes de production et de consommation permettant de sortir de l’extrême pauvreté les 1,3 Mds d’hommes et de femmes qui continuent de vivre avec moins de 1,25$/jour, et d’offrir une vie digne à 9 milliards d’êtres humains dans les limites physiques de notre planète.

Cet agenda est par définition universel. Nul ne peut s’exonérer de sa responsabilité quant à l’avenir de notre planète. Mais, cette universalisation de l’agenda ne va pas, bien sûr, sans différenciation. Chacun doit participer à cette mobilisation collective en fonction de ses capacités. Les pays les plus riches, qui ont les modèles de croissance les plus insoutenables, n’ayons pas peur de le dire, devront être les premiers à s’engager fortement dans la transition écologique de leurs économies. C’est la démarche que le gouvernement français a engagé, en se donnant comme objectif une réduction de 50% de la consommation d’énergie finale en 2050.

Car cet agenda du développement durable, nous ne le voyons pas comme une contrainte mais comme une opportunité.

Nous avons devant nous, si nous le décidons, la possibilité d’une troisième révolution industrielle qui nous permettra de ne plus faire reposer notre développement sur l’épuisement du capital naturel. Nous avons devant nous une vague d’innovation et de transferts de technologies. A nous de faire de ce forum l’espace de mobilisation de haut niveau qui permettra d’engager l’ensemble de la communauté internationale vers cette nouvelle prospérité durable et partagée. Notre seule option est d’y parvenir.

Je vous remercie.

En savoir plus sur la Conférence des Nations unies sur le développement durable.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU