Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

16 décembre 1998 - Irak et Koweït : Intervention de M. Alain Dejammet, représentant permanent de la France auprès des Nations unies

Je donne lecture du communiqué qui a été publié ce soir par les autorités françaises :

"La France déplore l’engrenage qui a conduit aux frappes militaires américaines contre l’Iraq et les graves conséquences humaines qu’elles pourraient avoir pour la population iraquienne.

Elle regrette que les dirigeants iraquiens n’aient pas su faire preuve de l’esprit de complète coopération qu’appelait la mise en oeuvre du Mémorandum d’accord du 23 février 1998 entre le Secrétaire général de l’ONU et M. Tariq Aziz, et qui aurait rendu possible l’examen global du désarmement iraquien prévu par la résolution 1194 (1998) du Conseil de sécurité."

Je voudrais maintenant remercier le Secrétaire général pour la déclaration qu’il a fait publier ce soir, confronté aux faits, alors que le Conseil de sécurité était en consultations. Nous avons toujours soutenu l’action du Secrétaire général de l’ONU, action obstinée, action opiniâtre, malgré les entraves, malgré les embûches, pour faire prévaloir le droit.

Aujourd’hui encore, triste jour pour les Nations Unies, le Secrétaire général nous rappelle que leur devoir sera de jouer leur rôle.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU