Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

19 mai 2004 - Adpotion de la résolution 1544 - Explication de vote : Intervention de M. Michel Duclos, représentant permanent adjoint de la France auprès des Nations unies

La France a voté en faveur de la résolution qui vient d’être adoptée parce qu’il nous paraissait essentiel que le Conseil de Sécurité réagisse rapidement et avec fermeté face à la détérioration brutale de la situation à Gaza. Il était nécessaire que notre Conseil lance un appel à la raison et à la retenue, comme l’ont déjà fait l’Union Européenne et le Secrétaire Général des Nations Unies.

La France est consternée par les violences des derniers jours et exprime toute sa sympathie aux populations civiles touchées par les opérations militaires israéliennes.

La France, comme l’Union Européenne, a condamné la démolition à grande échelle de maisons palestiniennes à Rafah en la qualifiant de disproportionnée, contraire au droit international, et contraire aux obligations d’Israël dans le cadre de la "feuille de route" ; ces obligations ont été spécifiquement rappelées par le Quartet le 4 mai ici à New York. De même, la France attend de l’Autorité palestinienne qu’elle mène une action plus déterminée en matière de sécurité, s’agissant en particulier de la lutte contre le terrorisme.

Les destructions de maisons et les opérations militaires doivent cesser immédiatement. L’urgence est à la mise en place d’un cessez-le-feu comprenant toutes les parties et tous les groupes, et à la mise en œuvre, sans délai, par l’Autorité palestinienne et le Gouvernement d’Israël, de leurs obligations dans le cadre de la "feuille de route"./.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU