Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

31 juillet 2003 - Sahara occidental - Explication de vote : Intervention de M. Michel Duclos, représentant permanent adjoint de la France auprès des Nations unies

Monsieur le Président,

Le Conseil de Sécurité se prononce traditionnellement par consensus sur la question du Sahara occidental. C’est un élément capital et déterminant qui donne toute sa force à l’action des Nations unies pour aider les parties à trouver un règlement durable et juste de ce différend. A l’issue d’une négociation difficile, la délégation française se félicite que le consensus ait pu être maintenu pour l’adoption du projet de résolution présenté aujourd’hui. Par cette résolution, le Conseil de Sécurité ne s’écarte pas de la méthode qu’il a adopté sur le dossier du Sahara occidental et qui nous paraît la meilleure pour avancer vers un règlement durable. Cette résolution n’impose pas en effet une solution aux parties, au risque de briser la dynamique du dialogue et les efforts de paix. Elle incite à la poursuite des discussions, soutenue par la confiance du Conseil.

Le Secrétaire général avait constaté en juin 2001 l’impasse dans lequel le plan de règlement se trouvait. Il a fallu rechercher d’autres idées qui permettent de progresser vers une résolution équilibrée du différend. A cet égard, nous saluons les efforts de M. Baker pour essayer de dégager des options imaginatives et donner un nouvel élan à la recherche d’une solution agrée par les parties. C’est dans cette voie qu’il faut poursuivre.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU