Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

9 avril 1998 - Rwanda : Intervention de M. Alain Dejammet, représentant permanent de la France auprès des Nations unies

(Résolution 1161 (1998))

La violence et l’instabilité continuent malheureusement d’affecter la région des Grands Lacs. Les populations civiles sont terrorisées, frappées, prises en otage. Ce climat d’insécurité entrave la réconciliation nationale et compromet la reconstruction économique. Le Rwanda est particulièrement victime de ces tragiques événements.

Des mouvements illicites d’armes nourrissent, alimentent, entretiennent cette violence. En septembre 1995, le Conseil de sécurité avait décidé d’établir une commission internationale pour enquêter sur les trafics d’armes menés en violation des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité. Cette commission a remis trois rapports mais, du fait des tragiques événements dans l’est du Zaïre, son activité a été interrompue. La persistance des actions armées au Rwanda justifie pleinement que la Commission reprenne ses activités et qu’elle fasse au Conseil des recommandations sur les mesures qui pourraient être prises.

C’est le sens du projet de résolution que le Conseil s’apprête à adopter et en faveur duquel la France votera.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU