Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

30 août 2011 - Conseil de sécurité - MINUK/Kosovo - Intervention de M. Martin Briens, Chargé d’affaires a.i de la France auprès des Nations unies

Je remercie M. Vuk Jeremic, ministre des Affaires étrangères de Serbie, et M. Enver Hoxhaj, ministre des Affaires étrangères du Kosovo, d’être parmi nous aujourd’hui. Je salue également le Représentant spécial du Secrétaire général ad interim, M. Farid Zarif, et remercie le Secrétaire général pour son rapport.

Je soulignerai trois points :

Le Nord du Kosovo a connu des tensions et des violences il y a quelques semaines ; ce Conseil s’est réuni en urgence à cette occasion. Les tensions sont retombées à ce stade, mais ces incidents rappellent que la communauté internationale doit rester très vigilante. Ils rappellent également à quel point le dialogue entre les parties est important. Je tiens à saluer à cet égard l’action de la KFOR et d’EULEX, qui a permis de ramener le calme et de reprendre la circulation des personnes aux postes frontières sensibles entre le Kosovo et la Serbie. Les actions intempestives et non concertées doivent être proscrites, alors qu’un dialogue est en cours pour trouver des solutions aux sujets d’intérêt commun. De même n’y a-t-il aucune place pour les actions violentes -elles doivent être fermement condamnées par les autorités politiques de part et d’autre et celles-ci doivent prendre toutes les mesures nécessaires pour maintenir le calme.

Le dialogue entre la Serbie et le Kosovo, engagé sous les auspices de l’Union européenne, a déjà apporté des résultats qui doivent désormais être mis en œuvre. La prochaine réunion a lieu dans quelques jours. Nous soutenons ce processus et appelons la Serbie et le Kosovo à s’y ré-engager de manière constructive. Nous souhaitons que ces discussions, outre les bénéfices quotidiens qu’elles doivent apporter aux populations, renforcent la confiance entre les parties et contribuent à la perspective européenne des deux pays. Il leur appartient de faire preuve d’esprit de compromis et de créativité. Ce dialogue nécessite une confiance réciproque, qui doit se renforcer peu à peu. A cet égard, nous saluons la mise en place par la mission européenne d’une équipe de magistrats et d’enquêteurs spécialement chargée d’enquêter sur les allégations de trafics d’organes contenues dans le rapport de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe rendu public fin 2010. Cette équipe spéciale s’appuiera sur le travail important déjà réalisé par EULEX dans le cadre d’une enquête préliminaire qui avait été engagée dès le 27 janvier dernier. La disposition des autorités kosovares, serbes et albanaises à coopérer pleinement avec EULEX mérite d’être soulignée. Nous appelons tous les Etats concernés à poursuivre leur coopération avec la mission EULEX. Cette enquête doit pouvoir se poursuivre sereinement, sans être instrumentalisée dans le cadre du dialogue.

La présence internationale continue de jouer un rôle stabilisateur. L’Union européenne, les Nations unies et l’OTAN, mettent en œuvre leur mandat respectif pour faire progresser le Kosovo vers la stabilité durable et la mise en place d’un Etat de droit solide. La France rend hommage à l’action de Lamberto Zannier à la tête de la MINUK pendant près de trois ans. La mission européenne EULEX joue un rôle crucial pour aider les autorités kosovares à lutter contre la corruption et la criminalité organisée, même s’il revient au gouvernement de mettre en place des politiques adaptées. L’Union européenne prépare par ailleurs un renforcement de sa présence par le biais d’un représentant unique, à la fois Représentant spécial de l’UE et chef du Bureau de l’UE au Kosovo, qui devrait prendre ses fonctions très prochainement.

La France se tient aux côtés du Kosovo, comme de tous les Etats de la région, pour l’aider à se rapprocher des standards européens et avancer ainsi vers l’UE.


Je vous remercie.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU