Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

30 avril 2009 - Conseil de sécurité - Sahara occidental - Renouvellement de la MINURSO - Explication de vote prononcée par M. Jean-Maurice Ripert, représentant permanent de la France auprès des Nations unies

Monsieur le Président,

Ainsi que ce Conseil a eu l’occasion de le dire à maintes reprises, il n’y pas d’autre solution qu’une solution politique négociée et mutuellement acceptable à la question du Sahara occidental, dont le règlement demeure, chacun en est bien convaincu, une nécessité pour le Sahara mais aussi l’ensemble de la région du Maghreb.

C’est pour cette raison que ma délégation se félicite que le Conseil de sécurité ait aujourd’hui réitéré son soutien unanime au processus de négociations lancé à Manhasset en 2007 ainsi qu’à sa résolution 1813, résolution également votée à l’unanimité et qui constitue la feuille de route de ce processus.

Ma délégation forme donc le vœu que, sur cette base, les parties concernées reviennent dès que possible à la table des négociations et entrent résolument, comme ce Conseil les y invite, dans une discussion de substance, sous les auspices des Nations Unies, en faisant preuve de réalisme, d’esprit de compromis et de volonté politique, pour aboutir enfin à une solution juste, durable et mutuellement acceptable.

Ma délégation veut aussi rappeler, alors que les négociations doivent reprendre, l’importance de la proposition d’autonomie avancée par le Maroc en 2007 et qui, à nos yeux, forme une base de négociation crédible, ouverte, constructive et respectueuse du principe d’autodétermination et mérite donc un examen très attentif des différentes parties.

Ma délégation tient par ailleurs à redire son soutien aux efforts du Secrétaire général et de son nouvel envoyé personnel, M. Christopher Ross, auquel elle souhaite plein succès et dont elle appuie la proposition de tenir des réunions informelles, pour permettre de mieux préparer la prochaine session de discussions.

Ma délégation veut également marquer son appui aux mesures qui seront prises, sur le plan politique et humanitaire, en accord avec les parties, pour favoriser la confiance mutuelle.

Pour finir, ma délégation se félicite que le mandat de la Minurso ait été renouvelé de manière consensuelle et veut aussi saisir cette occasion pour rappeler l’importance que le Secrétariat et le Conseil soient en mesure d’assurer, dans la ligne de l’initiative lancée conjointement avec le Royaume Uni, un meilleur suivi politico-militaire de l’ensemble des opérations de maintien de la paix, dont la Minurso. A cette fin, comme nous nous efforçons de le faire pour les différentes opérations de maintien de la paix dans un souci d’efficacité, nous soulignons l’importance que les documents de planification de l’opération soient tenus à jour par le Secrétariat.

Je vous remercie./.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU