Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

8 juin 2009 - Conseil de sécurité - Sierra Léone - Intervention de M. Nicolas de Rivière, Conseiller politique

Je remercie Mme Zainab Hawa Bangura, ministre des affaires étrangères de la Sierra Leone pour son intervention, ainsi que le Représentant-Exécutif du Secrétaire général, M. Michael von der Schulenburg et l’Ambassadeur McNee pour leurs présentations très instructives sur les travaux du BINUCSIL et ceux de la formation Sierra Léone de la Commission de consolidation de la paix.

1/ La situation en Sierra Léone demeure fragile, mais sous contrôle.

Comme le Secrétaire général dans son rapport, nous saluons les efforts fructueux qui ont déployés par le Président Koroma et les partis politiques sierra-léonais pour surmonter leurs divergences et mettre un coup d’arrêt au cycle de la violence. La conclusion du communiqué conjoint du 2 avril est un acte clé dans les relations entre l’APC, au pouvoir, et le SLPP. Ce dénouement est un nouvel exemple de la volonté des sierra-léonais de poursuivre dans la voie de la paix et de la démocratie.

Nous demeurons sérieusement préoccupés par le développement du trafic de drogue dans la sous-région et de son impact déstabilisateur sur les Etats les plus fragiles. La France salue les progrès réalisés par la Sierra Léone pour renforcer son dispositif de lutte contre ce trafic et les importantes condamnations qui en sont résulté. Sur cette thématique, nous souhaitons un renforcement de la coopération. La France est prête à appuyer l’action des Nations unies en ce sens qui pourrait tirer parti de l’expertise et de l’assistance apportées par l’ONUDC sur la lutte contre la drogue en Afrique de l’Ouest.

Des progrès ont également été réalisés pour le renforcement de la bonne gouvernance. Il s’agit là d’un aspect crucial pour le développement économique et social du pays. Nous restons en revanche préoccupés par la question des violences sexuelles.

2/ La Communauté internationale doit rester mobilisée en appui du processus de consolidation de la paix.

Nous nous réjouissons de la coopération fructueuse du gouvernement avec la Commission de consolidation de la paix et attendons à cet égard avec intérêt les conclusions de la réunion spéciale qui se tiendra après-demain.

Nous encourageons les partenaires de la Sierra Léone à maintenir leur engagement en soutien à la mise en œuvre de l’agenda pour le changement du Président Koroma et du document " vision commune du système des Nations unies en Sierra Léone " qui énonce les objectifs clés du processus de consolidation de la paix. Nous nous félicitons à cet égard du développement d’une série de repères (benchmarks) pour la mise en œuvre opérationnelle de ce document.

Nous invitons le BINUCSIL à continuer dans cette voie à la mise en œuvre de son mandat./.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU