Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

Présentation générale


Le financement des Nations unies se caractérise par sa complexité, qui reflète à la fois la diversité des missions de l’organisation ainsi que l’enchevêtrement des structures. Ce financement est assuré par trois types d’instruments :

1. Le budget régulier Retour à la table des matières

Fonctionnant sur un rythme biennal (du 1er janvier de l’année n au 31 décembre de l’année n+1), le budget régulier finance les dépenses du secrétariat ainsi que les dépenses administratives essentielles de certains fonds et programmes du système (PNUE, ONU-Femmes, etc.). Doté pour la période 2014-2015 de 5 530 millions de dollars, ce budget est essentiellement un budget de fonctionnement. Il est structuré en titres (au nombre de 14), chapitres (37), programmes et sous-programmes. Il est alimenté par les 193 Etats membres, selon un barème qui fait l’objet d’une négociation tous les trois ans.

2. Les budgets des opérations de maintien de la paix Retour à la table des matières

Alors que jusqu’à la fin des années 1980 le financement des opérations de maintien de la paix était assuré de façon ad hoc, allant de simples contributions volontaires (UNFICYP à Chypre) à un financement sur budget régulier (pour des missions sous chapitre VI), chaque mission est depuis lors systématiquement financée par la création d’un compte spécial, alimenté par des contributions obligatoires. Le montant des contributions des États membres dépend d’un barème spécifique, dérivé du barème du budget régulier mais présentant une majoration pour les membres permanents du Conseil de sécurité. Ce budget est adopté annuellement et couvre une année fiscale allant du 1er juillet de l’année n au 30 juin de l’année n+1. Le budget 2013/2014 s’élève à 7 825 millions de dollars.

3. Les fonds extra-budgétaires Retour à la table des matières

Les ressources extra-budgétaires de l’ONU s’entendent, de façon générale, de toutes les ressources autres que celles venant des quotes-parts obligatoires ou des activités productrices de recettes. Constituées de contributions volontaires des États membres, elles servent à financer des activités d’appui, de fond (par exemple en complément d’activités financées par le budget régulier) ainsi que des activités opérationnelles (coopération technique). Conformément au règlement financier, ces fonds prennent la forme de « fonds d’affectation spéciale, de comptes de réserve et de comptes spéciaux » (article 4.13). Dans le projet de budget 2014/2015, ces fonds représentaient plus de deux fois et demi les crédits du budget régulier (14 099 millions contre 5 530 millions de dollars).


(Janvier 2014)



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU