Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

Conseil de Sécurité - Débat Public, intervention de M. Jean-Marc de la Sablière, 22 mai 2007

Monsieur le Président,

Je souhaite remercier les Ambassadeurs Verbeke, Arias et Burian pour leurs efforts personnels et ceux fournis par leurs délégations pour faire avancer concrètement les travaux des trois comités qu’ils président, comme en attestent leurs rapports. Notre Conseil doit maintenir une attention soutenue aux travaux de ces comités, dont les mandats respectifs forment une réponse sur un large spectre aux menaces aiguës du terrorisme et de la prolifération. Nous devons renforcer la bonne articulation et les échanges d’expérience entre ces trois comités.

Souscrivant pleinement à la déclaration que fera la présidence de l’Union européenne, j’aimerais évoquer les points suivants.

Monsieur le Président,

S’agissant d’abord du comité 1540, la France souhaite qu’il mène à bien l’ensemble des objectifs qu’il s’est donné dans son programme de travail adopté le 1er octobre 2006. Nous voulons espérer qu’avec le renouvellement en profondeur du groupe d’experts chargé d’assister le comité, le travail de fond sur la mise en oeuvre de la résolution va retrouver le rythme soutenu nécessaire à la pleine mise en oeuvre de ce programme de travail au cours des quatre derniers mois de sa période de validité. L’engagement d’un dialogue personnalisé avec les Etats, l’identification de meilleures pratiques, le développement de relations opérationnelles avec d’autres organisations sont, parmi d’autres, des aspects de ce programme sur lesquels l’essentiel reste à faire.

Pour l’heure, l’activité du comité doit encore se centrer, et c’est compréhensible, sur les activités de promotion de la résolution et d’assistance à sa mise en oeuvre. A ce titre la France a apporté son soutien matériel à l’organisation d’un séminaire sur la résolution 1540 qui se tiendra à Jakarta, les 28 et 29 mai prochains. Cette manifestation, comme le savent les membres du Conseil, est organisée par l’Institut français des Relations Internationales et Stratégiques (IRIS) en coordination avec le Center for Strategic and International Studies (CSIS) indonésien. Après la rencontre très réussie organisée l’an passé à San Francisco par d’autres organisations, cette réunion devrait permettre de faire encore avancer la mise en oeuvre de la résolution parmi les pays de l’Asie du Sud-Est.

Nous saluons par ailleurs les avancées enregistrées au sein du Comité 1267 depuis le début de l’année car elles contribuent à renforcer la légitimité et la crédibilité du régime des sanctions. Après l’adoption des résolutions 1730 et 1735 au mois de décembre, le Comité 1267 a devant lui un certain nombre de tâches à accomplir qui, me semble-t-il, ont été engagées d’une manière prometteuse.

En premier lieu, mon pays, qui a été à l’origine du concept, tient à saluer la création du point focal par le Secrétaire général et la rapidité de l’adaptation des lignes directrices du Comité 1267. Notre délégation a fait parvenir à celui-ci, mais aussi aux autres comités de sanctions, une lettre indiquant que les autorités françaises ont retenu la voie exclusive du point focal pour les demandes de radiation de ressortissants Français ou résidents en France.

Nous avons noté avec satisfaction l’amélioration du site Internet du Comité qui devrait permettre d’accroître la sensibilisation et la compréhension des utilisateurs et des praticiens.

Pour les mois à venir, nous souhaitons que le Comité poursuive les efforts d’amélioration de l’ensemble de la liste, en complétant sa mise à jour et en l’adaptant à la réalité de la menace posée par al-Qaida, les Talibans et leurs associés. Nous souhaitons en particulier que le Comité travaille sur les conséquences à tirer de l’utilisation d’Internet par al-Qaïda pour recruter des terroristes.

Enfin, Monsieur le Président, nous attendons beaucoup de la nouvelle approche mise en place par le Comité du contre-terrorisme pour le suivi de la mise en



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU