Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

13 août 2013 - Élection présidentielle au Mali

Déclarations des autorités françaises
Communiqué de la Présidence de la République


Le président de la République, François HOLLANDE, a téléphoné au Président Dioncounda TRAORE et l’a félicité pour avoir tenu l’élection présidentielle dans des conditions de transparence et de régularité remarquables.

Le Président a également salué le peuple malien qui s’est mobilisé pour ce scrutin et a manifesté, ainsi, son profond attachement à la démocratie. Il a rendu hommage à l’ensemble des candidats pour leur sens démocratique.

Le Président s’est, ensuite, entretenu par téléphone avec Ibrahim Boubacar KEITA et l’a félicité pour sa victoire. Il l’a assuré que la France resterait aux côtés du Mali.

Ce qui vient de se produire depuis l’intervention française le 11 janvier 2013, au nom de la communauté internationale, jusqu’à l’élection du nouveau Président malien est un succès pour la paix et la démocratie. Mais tout doit désormais être fait pour réussir la fin de la transition, le dialogue et le développement du Mali.

**
*


Déclaration de M. Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères


Il est très rare qu’un pays naisse deux fois. C’est le cas du Mali qui, menacé dans son existence-même par la barbarie terroriste il y a sept mois, a su trouver les forces pour élire dimanche dans le calme et la sécurité retrouvés son nouveau président de la République.

Mes félicitations chaleureuses et mes souhaits ardents vont au peuple malien et au président Ibrahim Boubacar Keïta pour cette re-naissance si prometteuse. Fort de sa légitimité démocratique et succédant aux autorités de transition qu’il faut remercier, celui-ci va devoir maintenant, avec le nouveau gouvernement et la nouvelle assemblée qui sera élue, relever le pays et assurer dans un très large dialogue son unité et son développement.

Avec les pays africains, l’Union européenne et la communauté internationale, la France a été présente aux côtés du Mali au moment où il fallait agir pour stopper sa destruction. Elle sera là, fidèle et amicale, alors qu’il faut maintenant reconstruire. Tous les démocrates doivent se féliciter de l’élection de dimanche au Mali, qui est à la fois un tour de force et un tour de paix.


En savoir plus sur le Mali.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU