Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

Conférence du P5 sur le suivi de la conférence d’examen du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires de 2010 - Déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères et européennes



Paris, 29 Juin 2011 Retour à la table des matières


Lors de la Conférence d’examen du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP), en mai 2010, les Etats parties ont adopté un plan d’action ambitieux, qui doit se décliner en mesures concrètes dans les trois domaines couverts par le Traité : non-prolifération, désarmement, et usages pacifiques de l’énergie nucléaire. Dans ces trois domaines, le P5 (Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni et Russie) a naturellement une responsabilité particulière.

C’est pourquoi la France accueillera ses partenaires du P5 à Paris les 30 juin et 1er juillet 2011, pour la première Conférence sur le suivi de la Conférence d’examen du TNP. Cette conférence se tient au niveau des directeurs généraux et la délégation française sera conduite par le directeur général des Affaires politiques et de sécurité.

Les cinq Etats dotés de l’arme nucléaire entendent ainsi démontrer qu’ils sont déterminés à tenir les engagements qu’ils ont pris en mai 2010 et à travailler à des mesures de transparence et de confiance partagées. Ils poursuivront donc les travaux entrepris en matière de doctrine de dissuasion, de capacités nucléaires et de vérification du désarmement.

La conférence de Paris s’inscrit ainsi dans la logique de transparence promue par le président de la République, à Cherbourg, en 2008, la France ayant d’ores et déjà pris des mesures uniques en matière de transparence dans le domaine du désarmement nucléaire.

Mais la réalité du monde contemporain, ce sont aussi les crises de prolifération en Iran, Corée du Nord et Syrie. Les partenaires du P5 auront également une discussion approfondie sur la gestion de ces crises, ainsi que sur le renforcement du régime de non-prolifération.

La France souhaite que cette conférence marque le début d’un processus de consultations régulières du P5, en vue de préparer dès à présent la prochaine Conférence quinquennale d’examen du TNP, qui se tiendra en 2015. Dans le cadre du prochain cycle d’examen, chaque Etat partie devra apporter sa contribution à l’engagement collectif de la communauté du TNP, pour renforcer ce régime dans toutes ses dimensions.


Pour en savoir plus, consultez notre fiche désarmement et non-prolifération nucléaires



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU