Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

14 octobre 2013 - Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes

La France lève ses dernières réserves

Mme Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes et porte-parole du Gouvernement remet à M. Miguel Serpa Soares, Secrétaire général adjoint aux affaires juridiques et Conseiller juridique de l’ONU, la lettre de levée des réserves, en présence de M. Ivan Simonovic, Sous-Secrétaire général aux droits de l’Homme, et Mme Kristin Hetle, Directrice des partenariats stratégiques d’ONU Femmes.
New York - 14 octobre 2013 - Franceonu photo / Marjolaine Brée


La France a levé ce jour ses dernières réserves à la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes.

La France avait fait valoir des réserves lors de la ratification de la Convention en décembre 1983. Celles-ci portaient notamment sur la transmission du nom de famille à l’enfant. Ces réserves ont pu être levées grâce à la loi sur le mariage pour tous qui a établi l’égalité des parents dans le choix du nom de l’enfant

Lors d’une cérémonie à New York, la Ministre des Droits des femmes et porte-parole du Gouvernement, Mme Najat Vallaud-Belkacem, a remis au bureau juridique de l’ONU la lettre de levée des réserves.

A l’issue de la cérémonie, la Ministre a déclaré que si la démarche était essentiellement symbolique pour la France qui appliquait déjà la Convention, elle souhaitait que celle-ci ait un impact fort pour les autres pays et les incite à lever à leur tour les réserves qu’ils avaient émises.


En savoir plus sur l’ONU et les droits des Femmes.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU