Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

Soudan du Sud - Agression d’un agent des Nations unies - Déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères et européennes

Paris, le 29 août 2011 Retour à la table des matières


La France exprime sa profonde indignation après l’agression dont a été victime le chef du bureau des droits de l’Homme de la Mission des Nations unies au Soudan du Sud (MINUSS).

La France condamne avec la plus grande fermeté ces violences contre un agent des Nations unies, qui plus est contre un agent dont la mission est de suivre la situation des droits de l’Homme pour assurer une meilleure protection des populations civiles contre la violence et l’arbitraire.

La France rappelle que les agents des Nations unies sont couverts par une immunité dans l’exercice de leurs fonctions. La perpétration d’actes de violence à leur égard de la part de policiers est d’autant plus inquiétante qu’elle s’attaque à l’un des principes qui garantissent l’efficacité de l’action des Nations unies.

Après l’attaque perpétrée contre des populations civiles la semaine dernière, par des milices portant des uniformes de l’armée, qui a fait plusieurs centaines de morts, ce nouvel acte de violence est inacceptable. La France suivra avec la plus grande attention le déroulement de l’enquête annoncée par les autorités du Soudan du Sud et les invite à en traduire sans délais les auteurs en justice. Elle leur demande de prendre les mesures nécessaires pour empêcher les actes de violence tant à l’égard des populations civiles que des personnels des Nations unies déployés dans le pays. Enfin, la France appelle les autorités du Soudan du Sud à poursuivre leur coopération avec les Nations unies dans le domaine de la protection et de la promotion des droits de l’Homme.



Pour en savoir plus, consulter la fiche sur le Soudan du Sud.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU