Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

Syrie - Aide humanitaire

Déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères et européennes



Paris, le 20 avril 2012


En marge de la réunion ministérielle consacrée à la Syrie qui s’est tenue hier au Quai d’Orsay, le Centre de crise du Ministère des Affaires étrangères et européennes a réuni le 19 avril des ONG françaises autour de M. Eric Chevallier, ambassadeur de France en Syrie, pour évoquer la situation humanitaire dans ce pays.

La dégradation continue de la situation humanitaire est très préoccupante près d’une semaine après la prétendue acceptation du plan de M. Kofi Annan par les autorités syriennes.

La liste des victimes s’allonge quotidiennement et la répression dans ce pays a fait à ce jour plus de 11 000 morts et des dizaines de milliers de blessés.

Plus d’un million de Syriens sont aujourd’hui affectés directement ou indirectement par les violences. Ils connaissent désormais de graves problèmes d’accès aux soins et à l’alimentation car les autorités de Damas continuent d’imposer des restrictions inacceptables à l’action des organisations humanitaires sur le sol syrien.

Enfin, 200 000 Syriens ont dû quitter le pays pour se réfugier dans les pays voisins, Turquie, Jordanie et Liban. 60 000 d’entres eux sont assistés par le Haut Commissariat aux réfugiés, les autres sont accueillis dans des familles.

Le 14 février, le ministre d’Etat avait annoncé sa décision de créer un fonds humanitaire de 2 millions d’euros au bénéfice de la Syrie. Les crédits disponibles sur ce fonds ont été alloués à parts égales entre des organisations internationales, des organisations non gouvernementales et des associations locales qui interviennent au bénéfice des populations syriennes.



Pour en savoir plus sur la Syrie à l’ONU


Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU